Liens commerciaux
           

0


Le parti de Vital Kamerhe l’Union pour la nation congolaise(UNC) dénonce l’agression dont a été victime vendredi 10 février un de ses membres Vandam Masangi, au siège de l’UDPS à Limeté lieu de recueillement.

«Vandam Masangi est allé au deuil du père de la démocratie Etienne Tshisekedi et combattant de la liberté. Malheureusement ce dernier a été reconnu comme membre de l’UNC et cela a suffit pour qu’il soit molesté. J’ai dû débourser l’argent samedi pour les soins de notre membre qui doit même passer un examen de radio », a annoncé à ACTUALITE.CD le député Jean Baudouin Mayo Mambeke, président interfédéral de l’UNC ville de Kinshasa.

Cette attitude « trahie » le combat mené par Etienne Tshisekedi toute sa vie, estime Mayo.

« Nous regrettons et nous voulons dénoncer avec véhémence cette attitude, cela est arrivé aussi à leur propre ancien secrétaire général l’honorable Mutanda. Tshisekedi n’appartenait pas qu’à l’UDPS, c’est un patrimoine national. Son deuil concerne tout le monde, vous savez que Tshisekedi tout au long de sa vie il a prêché la non violence, c’est la caractéristique de son combat. C’est étonnant qu’à sa mort ceux qui n’ont pas compris cette leçon s’évertuent à tabasser les gens, à contredire le patriarche et à faire de la violence leur arme. Ce n’est pas ça le combat de Tshisekedi et nous le regrettons. Nous voulons inviter les amis à se souvenir de l’enseignement du patriarche, nous sommes tous passés par ce temple même mon président Vital Kamerhe nous faisait passer par là, où nous avons appris la non violence. La mort de Tshisekedi nous concerne tous, il faut que le vieux ait un deuil digne de ce qu’il a fait pour ce pays », a conclu l’interfédéral de l’UNC, visiblement révolté de la situation.

Stanys Bujakera

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top