Liens commerciaux

0



A Kinshasa, le recueillement se fait à la permanence du parti à la 10ème rue Limete.

Depuis le samedi 11 février, l’Udps a officiellement entamé le deuil d’une semaine en mémoire d’Etienne Tshisekedi. Pendant cette période, le public et les officiels peuvent passer se recueillir à la permanence du parti. Un registre de condoléances est ouvert à cet effet.

Le corps de l’opposant Etienne Tshisekedi est encore en Belgique, mais son parti, l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), a décidé de commencer déjà depuis le samedi 11 février à Kinshasa, pour une semaine, un programme de funérailles en son hommage.

Ce programme publié prévoit le recueillement et la signature dans le registre des condoléances à la permanence du parti à Kinshasa ; aussi bien pour les officiels que le reste de la population. Le secrétaire général adjoint de l’UDPS, Rubens Mikindo, explique que son parti ne pouvait plus rester sans rien faire alors que son président est décédé depuis déjà presque deux semaines à Bruxelles.

Selon lui, il fallait déjà commencer à organiser le deuil sur place au pays. Et ce programme est établi en attendant celui qui sera publié une fois que la dépouille d’Etienne Tshisekedi sera ramenée au pays, poursuit-il.

LE PALU COMPATIT AU MALHEUR DE L’UDPS
En attendant les obsèques du sphinx de Limete, le Parti lumumbiste unifié (Palu) a décidé de mettre en berne ses drapeaux dans tous ses états-majors à travers le pays. Le parti suspend également toutes les grandes activités politiques jusqu’à l’enterrement du leader de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), a précisé Sylvain Ngabu, deuxième secrétaire permanent adjoint en charge de l’administration et des finances du Palu.

Sylvain Ngabu explique qu’avec ce geste, le Parti lumumbiste unifié marque sa solidarité avec l’UDPS après le décès, le 1er février à Bruxelles, de son président national : "Alors que ce parti politique (UDPS) vient de perdre son leader, il est normal que par solidarité nous puissions mettre nos drapeaux en berne pour déplorer la mort de ce leader. Nous avons marqué notre solidarité tout simplement en tant que parti à un autre qui a lutté autant que nous pour que la démocratie puisse être agissante dans notre pays".
Selon lui, le drapeau du Palu est en berne sur un mot d’ordre lancé par son secrétaire général, Antoine Gizenga, "en signe de deuil qui a frappé l’espace politique congolais"."Le Palu est un parti politique qui a lutté depuis 1960 jusqu’à ce jour, tandis que l’UDPS c’est aussi un parti politique qui a lutté dans un courant qui est bien connu dans le pays.

 Et par conséquent, nous en tant que parti politique nous respectons les luttes de tous les autres regroupements comme opinion", poursuit Sylvain Ngabu.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top