Liens commerciaux

0
.- Plusieurs blessés légers ont été enregistrés lors des affrontements qui ont opposé, vendredi à Matadi, les étudiants de l’Institut supérieur de commerce (ISC) à ceux de l’Institut national de bâtiment et des travaux publics (INBTP) de la même ville, a appris l’ACP de source policière.

Selon la source, un étudiant de l’ISC de passage aux alentours de l’INBTP a été blessé par une pierre lancée malencontreusement par un étudiant de ce dernier institut en liesse qui battait campagne pour l’élection de son candidat président du comité estudiantin de cet institut d’enseignement supérieur.

Touché dans son amour propre,  l’étudiant de l’INBTP a fait soigner la victime après s’être excusé de l’acte commis inconsciemment, a précisé la même source, qui a ajouté que la tension est montée quand la victime, rentrée en famille, a fait part de l’incident à son frère aîné reconnu commandant d’un groupe d’inciviques  du quartier Sud dans la commune de Mvuzi.

Ce dernier, qui na pas apprécié l’acte en dépit des explications apaisantes fournies  par son jeune frère, a décidé d’effectuer, avec l’appui de ses lieutenants, une descente punitive à l’INBTP.

Les étudiants de cet institut en colère et armés des pierres ont pourchassé ces inciviques qui ont  trouvé refuse  dans l’enceinte de l’ISC et où ils se sont confondus aux étudiants qui, se sentant eux aussi attaqués à l’aide des projectiles, ont réagi contre leurs collègues de l’INBTP.

Le calme a été rétabli après près de quatre heures d’affrontements grâce à l’intervention de la Police nationale congolaise (PNC) qui a utilisé de gaz lacrymogène pour disperser  les manifestants, a noté la source. Cette situation a paralysé, pendant un temps, la circulation des véhicules et des personnes dans le quartier abritant ces deux instituts d’enseignement supérieur voisins.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

ORAO TELECOM

 
Top