Liens commerciaux
           

0
Félix Tshisekedi a marqué un pas important hier dimanche 5 janvier 2017 dans la probable succession de son père et président de son parti, feu Étienne Tshisekedi, en bénéficiant de la confiance et de la reconnaissance par acclamation de différentes délégations de l’UDPS présentes au palais du Heysel 2 à Bruxelles.



Ovationné par une grande foule des combattants de l’UDPS et de la diaspora congolaise, le Secrétaire Général adjoint en charge des questions politiques, diplomatiques, juridiques et communication au sein de l’UDPS, surnommé « le Rangers » se place en meilleure position dans l’ordre de succession à Étienne Tshisekedi.


« J’aimerais que l’on rendre hommage à ce grand combattant, à ce grand guerrier, ce grand dirigeant, ce grand leader parmi tous les leaders du Rassemblement, Félix Antoine Tshisekedi », a lancé le modérateur sous une pluie d’acclamations de différentes délégations de l’UDPS venues de toute l’Europe et de l’Amérique.

Pour plusieurs personnes rencontrées dans la grande salle du palais du Heysel, Félix Tshisekedi est désormais incontournable dans l’histoire de l’UDPS de l’après Étienne Tshisekedi. Elles ont cependant tenu à préciser que ce n’est nullement parce qu’il est le fils biologique du défunt, mais plutôt à cause de ses qualités reconnues et du combat qu’il a mené aux côtés de ce dernier « avec intégrité »


« Ce que vous venez de démonter en ce moment, c’est une reconnaissance. Vous témoignez votre amour à votre président Étienne Tshisekedi Wa Mulumba. Ce n’est pas en vain que je me permet de rendre hommage à notre « Rangers », Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Je ne lui rend pas hommage parce qu’il est le fils biologique. Je lui rend hommage parce que c’est un grand guerrier », a renchéri le modérateur sous les acclamations continues et des doigts levés en signe de « V ».

Jacques Kini
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top