Liens commerciaux

0


Félix Tshisekedi, secrétaire général adjoint de l’UDPS et chef de la délégation du Rassemblement aux négociations du centre interdiocésain a soupçonné lundi 13 février, le gouvernement congolais de « jouer la montre » pour conduire le pays vers un référendum à la fin de l’année 2017, periode prevue pour la tenue des élections législatives et présidentielle.

Près d’un mois et demi après la clôture du dialogue au centre interdiocésain, l’accord issu de ces discussions sous la modération des évêques peine à être appliqué.

Les travaux sur l’arrangement particulier visant à harmoniser les points de vue des parties prenantes en ce qui concerne le mode d’application de cet accord, semble s’enliser, d’après certains observateurs

Le décès d’Etienne Tshisekedi, pourtant garant du respect de cette conclusion de la saint sylvestre, semble avoir également changé la donne politique dans le pays.

Certains cadres de la majorité présidentielle dont Tryphon Kin-Key Mulumba avaient remis en cause l’ensemble de l’accord du 31 décembre après la mort du Sphinx de Limete.

Les évêques de leur côté ont suspendu les discussions formelles sur l’arangement particulier en attendant l’hunimation de l’illustre disparu.

Will Cleas Nlemvo

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top