Liens commerciaux

0




Francis Kalombo, député national vivant en exil et proche de Moïse Katumbi estime que pour honorer Etienne Tshisekedi, le gouvernement et les autres parties prenantes aux discussions sous l'égide des évêques catholiques doivent mettre en application l’accord signé le 31 décembre de l’année passée.


«Le 31 décembre, on a signé un accord. Etienne Tshisekedi a participé. Pour l’honorer, je pense qu’il faut le mettre en application et faire en sorte que le Congo puisse avancer. Il faut qu’il y ait un autre gouvernement qui peut donner un élan qui fait que les investisseurs puissent rentrer et que la confiance revienne», propose Francis Kalombo.


En ce qui concerne Moïse Katumbi qui a affirmé vouloir renter au pays avec la dépouille d’Etienne Tshisekedi, il fait remarquer que l’ancien gouverneur du Katanga est déterminé à regagner la RDC.


«Moïse est déterminé. Pour lui, il faut qu’il rente. Il n’a tué personne et il n’a rien volé. D’ailleurs, son cas a été bien plaidé par She Okitundu [ministre des Affaires étrangères] à l’Union européenne parce que She Okitundu a déclaré à l’Union européenne qu’on ne peut pas condamner quelqu’un sans qu’on ne puisse lui donner les moyens de pouvoir se défendre, ni l’entendre», explique encore Francis Kalombo qui souligne que l’ancien gouverneur du Katanga avait reçu l’autorisation du procureur général de la République pour aller se faire soigner à l’étranger.


Candidat déclaré à la présidentielle, Moïse Katumbi a été condamné par un tribunal de Lubumbashi dans une affaire de spoliation immobilière.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top