Liens commerciaux

0
La police a usé des gaz lacrymogènes face aux militants de l’UDPS en face de la résidence d’Etienne Tshisekedi. L’accrochage s’est déroulé aux alentours de 21H45.

« Le lieu était devenu quasiment incontrôlable. Les militants s’en prenaient à des simples passants. Il fallait remettre de l’ordre », a dit un officier de Police sur place.

Du côté des militants, on accuse la police de provocation.

« Ils sont venus nous provoqués. Malgré le fait qu’on était une centaine, tyout se passait dans le calme. J’étais dehors et j’ai dû me précipité dans la résidence avant d’escalader le mur pour échapper au gaz lacrymogène. Nous avons fui. C’était insupportable, » a témoigné militant au téléphone d’ACTUALITE.CD

Le reporter d’ACTUALITE.CD est encore coincé dans la résidence en attendant que le gaz lacrymogène se dissipe.

Etienne Tshisekedi est mort à l’âge de 84 ans à Bruxelles où il était admis pour des soins de santé.

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

ORAO TELECOM

 
Top