Liens commerciaux
           

0


L'Alliance des dirigeants africains contre le paludisme (ALMA) a décerné le prix de haut niveau de lutte contre le paludisme à la République démocratique du Congo et à sept autres pays.


La RDC se voit récompensée pour avoir réussi à réduire sensiblement l’incidence de la maladie et le taux de mortalité de plus 40% entre 2010 et 2015. Ce prix a été décerné le lundi 30 janvier en marge du 28e sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba.


Interrogé par Radio Okapi, le directeur du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), Joris Losimba, s’est félicité de cette récompense:


«C’est pour nous un sentiment de fierté et de satisfaction pour les efforts abattus. L’engagement du président de la République du haut de la tribune des Nations unies et les efforts traduits par la mise en œuvre du ministère de la Santé, à travers ses orientations auprès de ses services, dont le service spécialisé est le Programme national de lutte contre le paludisme, ont été couronnés de ce succès avec l’accompagnement de tous [les] partenaires et bailleurs de fonds».


Il a, par ailleurs, annoncé que ce prix serait ramené au pays par le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Léonard She Okitundu, présent à Addis-Abeba.


«Nous apprenons que le docteur Moustapha Sidiki, commissaire aux affaires sociales à la Commission de l’Union africaine, aurait remis ce prix au délégué de la RDC, en la personne de son Excellence She Okitundu, qui représentait la RDC à ces assises et qui a reçu ce prix au nom du président de la République», a fait savoir Joris Losimba.


Outre la RDC, sept autre pays africains ont été primés par le jury pour leurs efforts afin de freiner la propagation du paludisme:
Cap Vert
Comores
Éthiopie
Swaziland
Ouganda
Botswana
Tchad


Le docteur Bakari Sambho du bureau l’OMS en RDC a déclaré en avril 2016 que le paludisme est la première cause d’hospitalisation et de décès en RDC. Trois familles congolaises sont endeuillées chaque heure à cause de cette maladie.


Selon le rapport 2013 de l’Organisation mondiale de la santé, la RDC représente, avec le Nigéria, 40 % des décès dus au paludisme dans le monde.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top