Liens commerciaux

0
Le candidat déclaré à la présidentielle Moise Katumbi a confirmé à la rédaction de Katangapost qu'il va regagner le pays avec la dépouille de Tshisekedi. Que rien ne l'empêchera de revenir au pays. Sur ce, le chairman du TP Mazembe dit de ne craindre rien et demeure serein, a fait remarquer Katumbi d'un ton ferme et sévère. C'est en quelque sorte une réponse aux déclarations ambiguë du Tsaku national, Lambert Mende, qui dit que, Katumbi sait ce qu'il attend une fois au pays.

Deux hypothèses se dégagent sur le retour de Katumbi. Il sera dans l'avion belge qui transportera la dépouille de Ya tshishi. Alors deux hypothèse se présente pour le tout dernier dictateur et tyran de la RdCongo et ses faucons, soit Kabila va refuser que l'avion qui transporte Ya tshishi ne puisse atterrir à l'aéroport international de N'djili, où soit Katumbi est arrêté.Dans la dernière hypothèse Katumbi accepte d'être arrêté. Là c'est un piège tendu à Kabila, s'il osait arrêté Katumbi. L'acte pourra anticiper son départ. Des pressions viendront des partout tant à l'interne qu'à l'externe.

C'est qui est sûr et certains, Katumbi est prêt à se livrer à cette exercice. Tendre un piège à Kabila, lequel pourra anticiper son départ. Pour ça, Katumbi est prêt à sacrifier sa vie pour sauver les congolais de l'imposteur Kabila. Quel courage pour cet homme, résolue à sacrifier son existence et de ce qu'il a le plus cher pour le Congo.

Ce combat se résumé à celui de Tshisekedi. Et maintenant Katumbi est prêt à reprendre les flambeaux du combat de Tshisekedi. Ça sera comme dans l'histoire de l'opposant Benigno Aquino contre le président Marcos, au Philippine. L'arrivée de la dépouille mortelle d'Etienne Tshisekedi risque d'emporter Kabila, un président illégitime.



SISCO MAYALA
Journaliste d'investigation et indépendant
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

ORAO TELECOM

 
Top