Liens commerciaux

0



Le Rassemblement va devoir vivre sans celui qui a réussi à mettre autour de la table toute l’Opposition, jusqu’à la signature de l’Accord de la Saint Sylvestre. Une tâche redoutable, mais sans doute facilitée par sa vision de dialoguer qui l’a incarné depuis Bruxelles où Etienne Tshisekedi était en période de convalescence. De jeunes congolais de Kinshasa, nés bien après la fin de la dictature de Mobutu, rendent hommage à Etienne Tshisekedi, après l’annonce de sa mort, mercredi 1er février dans la soirée. Ils se posent la question de savoir que sera la vie au Rassemblement après Etienne Tshisekedi. En d’autres termes, qui succédera à Etienne Tshisekedi ?

Au Rassemblement, malgré le choc du décès de Tshisekedi, les membres envisagent-ils la succession au poste de son premier président du Comité National de Suivi de l’Accord, figure tutélaire, familière et protectrice, appelé « Ya Tshitshi», un terme respectueux signifiant père, Grand-frère, selon la circonstance. Mort à 84 ans, Tshisekedi intervenait toujours dans la marche du pays depuis la mythique lettre de 13 parlementaires.

Son décès ne changera pas considérablement la face du Rassemblement car, il s’est retiré de la vie publique pendant qu’il s’apprêtait à occuper ses nouvelles hautes fonctions et avait une influence politique très ambiante. Toutefois, peu importe l’irréparable, c’est un choc pour cet immense deuil national, en raison de l’influence qu’il a eue sur la Population congolaise aux pieds de ces quatre vingt-quatre dernières années, qui appelle les membres de Rassemblement à se ressaisir et organiser une réunion rapidement pour établir l’équilibre.

Tshisekedi s’était exprimé en public pour la dernière fois en juillet 2016, lors d’un meeting du Rassemblement sur le Boulevard Triomphal.

A l’époque, il avait directement récusé Kodjo comme Facilitateur du Dialogue politique. Sa principale victoire est le dialogue inclusif du Centre Interdiocésain.

Des inquiétudes persistent

Désigné Président du Conseil National du Comité de Suivi de l’Accord du 31 décembre 2016, pour un mandat de 12 mois, il n’avait jamais occupé son bureau apprêté à Mater Dei. Le CNSA n’a pas encore une loi organique, moins encore un règlement intérieur. Dans certaines franges minoritaires de la population, des inquiétudes persistent sur ce qui va se passer après la mort d’Etienne Tshisekedi. Le Rassemblement va-t-il rester un regroupement avec des divisions ? Comme Tshisekedi était plus impliqué dans la vie démocratique du Rassemblement depuis le Conclave de Genval, sa disparition n’empêchera pas ce regroupement d’être très stable et uni, en suivant le modèle de constance.

Des rumeurs persistantes tentent d’accréditer l’idée d’une course au pouvoir après la mort Ya Tshitshi. Selon certains analystes, de telles spéculations relèvent purement du fantasme que de la réalité. Selon André Mukenge, journaliste, le Sphinx de Limete incarnait aussi la nostalgie des premières années de lutte contre la dictature marquées par une grande euphorie et une énergie positive sur ce que le pays était capable de réaliser en travaillant ensemble, peut-être aussi un peu de naïveté sur les défis à venir. Pour lui, le Rassemblement est devant un défi majeur à relever : Tenir bon devant les enjeux de la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre 2016.

L’icône de la démocratie est mort mais la lutte reste

Avant l’hospitalisation de Tshisekedi pour des examens médicaux, Mazanga Mazarin déclarait encore : «Il demeure le père de notre démocratie et sa présence - même s’il n’occupe plus l’espace public - est réconfortante. Imaginer la RDC sans lui plonge beaucoup d’entre nous dans un chagrin impensable».

Les analyses les plus fouinées démontrent qu’il y a des hypothèques qui ont des effets sur le processus qui risquent de tirer en longueur la Transition. Alors, comme les vrais tombeaux de morts ce sont les cœurs de vivants, il faut faire attention parce que les morts peuvent tirer les vivants vers eux surtout si le Rassemblement ne pose pas des actes qui peuvent produire un continuateur de la lutte de Tshisekedi car, ce sont les idées justes qui ne meurent jamais. Qui sera le messie de Rassemblement.




LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top