Liens commerciaux
           

0
Les syndicats invitent Badibanga à annuler le décret portant interdiction des véhicules mis en circulation avant 2002
Les délégués syndicaux de l’Office congolais de contrôle, de la Direction générale des douanes et accises, des Lignes maritimes congolaises et de la Société congolaises des transports et ports demandent au Premier ministre d’annuler le décret portant interdiction des véhicules mis en circulation avant 2002.
Dans une déclaration conjointe rendue publique jeudi 2 janvier à Kinshasa, ils ont affirmé que cette décision prise par le gouvernement dirigé par Augustin Matata Ponyo a des conséquences sociales, économiques et financières néfastes.
A en croire le porte-parole de ces délégués syndicaux, Pitho Ilafu Ndjoli sur le plan économique, la baisse sensible de recettes des services œuvrant au port et d’autres services connexes. Sur le plan financier, l’investissement non rentable du matériel de contrôle des véhicules achetés. Sur le plan social, les arriérés de salaires des agents et cadres des services et établissements publics.
D’après lui, cette situation a également paralysé les activités au port de Boma au Kongo-Central.
Noter que le gouvernement congolais sous Matata a décidé en 2012 d’interdire l’importation des voitures d’occasion mises en circulation avant 2002. Raison avancée : limiter l’impact des véhicules sur l’environnement.
J.Times
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top