Liens commerciaux
           

0



Le ministre d’Etat en charge du Budget, Pierre Kangudia Mbayi, a affirmé mercredi 15 février qu’il est difficile au gouvernement congolais de dégager 1 milliard 800 millions de dollars américains pour organiser les élections cette année.


« Même si les perspectives semblent s’améliorer, il sera difficile de penser que nous puissions mobiliser 1 milliard 800 cette année. A ce stade, je préfère tenir un langage de sincérité. J’aimerai les avoir mais je ne suis pas en train de voir ça. Je suis prêt à le défendre devant tout le monde, nous avons démontré cela », affirme Pierre Kangudia lors d’une conférence de presse organisée à l’hôtel du gouvernement.


Pour le ministre d’Etat en charge du Budget, si le gouvernement parvient à satisfaire cette demande de la CENI, plusieurs secteurs d’activités seront sacrifiés. Car il est difficile que le budget pour l’exercice 2017 dépasse les 7 milliards de dollars américains.


« Il est possible que nous puissions atteindre dans la meilleure de situation, 6 milliards de dollars, si c’est plus ça peut être 7 milliards. Vous voyez le budget de l’Etat de ce niveau-là et vous arrivez à mettre de côté 1 milliard 800 presque 2 milliards rien que pour financer les élections, ce n’est pas possible », confie Pierre Kangudia.


Il renseigne que la commission budgétaire pour l’élaboration du budget pour l’exercice 2017 n’est pas encore mise en place et les discussions se poursuivent entre tous les intervenants. Le ministre Pierre Kangudia note aussi que le gouvernement actuel fonctionne avec le crédit provisoire dont le principe adopté est celui de sa reconduction chaque mois jusqu’à l’élaboration du budget 2017.


Le ministre d’Etat qui évoque la modicité des recettes dont souffre ce budget, affirme qu’il est impossible de penser autrement quant au soutien total du budget que demande la CENI pour cette année.


Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Nangaa, avait déposé au gouvernement le budget global des élections, évalué à 1,8 milliards de dollars américains.


La présentation de ce budget était l’une des dispositions de l’accord politique signé le 18 octobre 2016 par la majorité et une frange de l’opposition.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top