Liens commerciaux

0


La police provinciale de Kinshasa annonce le renforcement des dispositions sécuritaires pour le bon déroulement des obsèques d’Etienne Tshisekedi.



Le commissaire provincial de la police, Célestin Kanyama l’a dit, vendredi 3 février, dans un entretien accordé à Radio Okapi:


«La police a toujours sécurisé les obsèques ici à Kinshasa. Par rapport aux évènements de papa Tshisekedi, je crois que les mesures sécuritaires seront renforcées pour que les obsèques se déroulent dans toutes les bonnes conditions sécuritaires».


Il a cependant lancé une mise en garde contre ceux qui tenteront de salir la mémoire de l’illustre disparu, en provoquant des troubles pendant cette période de deuil.


«Créer le désordre au tour des obsèques de papa Tshisekedi, c’est insulter ce grand homme d’Etat. C’est insulter sa mémoire! Je crois que nous sommes obligés d’être calmes pour que nous puissions pleurer cet homme. C’est une icône. On ne doit pas considérer la police comme contre. La police est là pour sécuriser tout le monde, avant, pendant et après», a poursuivi le général Célestin Kanyama.


Le commissaire provincial de la police de Kinshasa affirme également avoir déjà pris part à deux réunions avec les organisateurs de ce deuil.


Etienne Tshisekedi est décédé mercredi 1er février à Bruxelles (Belgique) des suites d’une embolie pulmonaire, à l’âge de 84 ans.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top