Liens commerciaux
           

0
Victime de son ambition de devenir premier ministre, Katebe Katoto n’a pas pu rendre un dernier hommage à son ami Étienne Tshisekedi avec lequel ils avaient fait alliance en 2002 dans la plateforme politique dénommée l’ASD, puis sceller une seconde alliance en 2016 avec le
Rassemblement. Sa dernière sortie médiatique, où il revendiquait à mots couverts la primature lui a valu la colère d’une frange de l’UDPS. Avec cette hostilité, il était hasardeux pour lui de se pointer aux funérailles de son ami Tshisekedi dont il a rapproché de son frère Katumbi.
Dans un message posté sur son compte facebook, le frère aîné de l’opposant Moïse Katumbi dénonce une campagne d’intoxication qui vise à le salir et semer la division au sein du Rassemblement.
Monsieur Blanchard Mwamba dit-il, ainsi que ses partisans doivent arrêter les déclarations diffamatoires.(cliquer sur le lien, https://m.facebook.com/Blanchard-M-583895198448192/)
«Il est vraiment triste et malheureux pour nous d’en arriver à ce genre de déclaration», a-t-il écrit.
Raphaël Katebe Katoto est profondément choqué d’avoir perdu un grand ami, un grand frère le président du Rassemblement avec qui il a travaillé. L’homme qu’il portait dans son cœur. Avant son retour à Kinshasa, pendant sa convalescence il le visitait chez lui à la maison et lui portait assistance. Mr Katebe s’est naturellement présenté à la réception de la clinique Ste Elisabeth vers 10h , la réception a indiqué le 4eme étage chambre 488 pour aller au pavillon soins palliatifs. L’accès au Pavillon soins palliatifs est contrôlé et sécurisé. Mr Katebe a dû sonner et une infirmière qui est venue pour l’accompagner auprès du patient de la chambre 488. L’infirmière a ouvert la porte du pavillon verrouillée et l’a accompagné à la chambre 488 qui était aussi verrouillée. L’infirmière a ouvert la porte avec son badge et était présente pendant la rencontre qui a été très brève (environ 2 minutes) . Le président Tshisekedi était tout seul sans aucun membre de la famille. Il a constaté l’état de santé de son ami qui s’était détérioré, en sortant de la clinique il a directement téléphoné à monsieur l’abbé Theo, secrétaire du président Tshisekedi, pour l’informer de l’état inquiétant du président. Par la suite il a rencontré Mr l’abbé pour une séance de travail. C’est lors de cette rencontre, après la visite à la clinique Ste Elisabeth, que Mr l’abbé a informé Mr Katebe qu’il y avait un document introduit à la Cenco proposant Félix Tshisekedi comme candidat Premier Ministre. Touché par la mort de son ami, son compagnon de route de longue date, se rajoute à la douleur des calomnies profondément blessantes. Si les allégations viennent des proches de la famille, par correction et par justice, qu’ils fassent une demande d’autopsie ainsi tout le monde sera fixé de la cause de la mort du président Étienne Tshisekedi et cela mettra fin aux très graves accusations. Katebe constate que des personnes sans moralités utilisent et profitent sans humanité de la mort du président Tshisekedi à leur fin politique. Vu le climat malsain, Katebe, à son grand regret, ne pourra être présent auprès de son ami pour lui rendre un dernier hommage.
Qu’on ne trouble pas sa mémoire et qu’on laisse son âme se reposer en paix.
Alphonse Muderhwa
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top