Liens commerciaux

0
Pascal Ramazani, le chef de poste de l’Agence Nationale de Renseignements (ANR) à Rubare dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) a été assassiné dans la nuit de lundi 6 février 2017 par des hommes armés non autrement identifiés. L’information a été confirmée par le président de la société civile locale.




«C’est vers 19 heures locales que nous avons entendu des tirs de balles dans la cité. Le chef de l’ANR était à l’hôtel Shauri Lako en train de prendre un verre avec ses amis. Un bandit armé a surgi et lui a logé deux balles et il est mort sur place. Les éléments de la police et de l’armée sont arrivés en retard. Ils ont procédé à l’arrestation du propriétaire de l’hôtel et de ses travailleurs. Je crois que ça doit être un règlement de compte au sein même de leur service parce que dans la société il n’avait vraiment pas de problème avec la population», a dit le président de la société de Rubare, Samson Rukira.











Le corps de l’agent de sécurité se trouve présentement à la morgue de l’hôpital général de Rutshuru, à plus ou moins 7 kilomètres de Rubare. L’auditorat militaire a ouvert une enquête pour retrouver le coupable dans cette affaire, ajoute la même source.
Patrick Maki (@PatrickMAMS7)


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

ORAO TELECOM

 
Top