Liens commerciaux

0
Ce que l'on peut désormais appeler "Fayulugate" prend de plus en plus de l'ampleur en République démocratique du Congo où l'opposant congolais enregistre de soutiens mais aussi des détracteurs et des nombreuses zones d'ombre.
 Martin Fayulu admis avoir contracté et payé « avec intérêts » plusieurs emprunts auprès du gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta. Ce cadre de la Majorité Présidentielle l’avait ouvertement accusé la veille d’avoir accepté un pot de vin.



Egalement cadre de l’opposition, le député national Jean-Claude Vuemba demande que lumière soit faite sur cette affaire pour ne pas « jeter du discrédit » sur la classe politique.

« Je demande que le Procureur général se saisisse de cette affaire pour que nous puissions savoir tous, ce qui en est. Nous savons tous qu’en matière d’argent, il faudrait vraiment que les documents soient (outillés, pointillés). Je demande également à l’honorable Martin Fayulu, de saisir la justice afin que la vérité s éclaté« , recommande-t-il, joint au téléphone par samedi par POLITICO.CD.



Selon lui l’affaire doit être prise au sérieux. 40 mille dollars représentent autant de mois de salaires d’un fonctionnaire qui n’a que 80, 120$ de revenu mensuel.

« Au moment où je vous parle, je suis à Kasangulu. Chaque personne que je rencontre ne cesse de me parler de cette affaire de 40 mille dollars. Mon père n’a jamais abusé dans la corruption, ma famille non plus, c’est pourquoi je vous dit que Jean-Claude Vuemba est un homme intègre, honnête« , s’indigne-t-il.

À côté des recommandations, il y a le soutien. Le député Fayulu enregistre également un soutien de poids, en la personne de l’ancien Gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, qui affirme que le président de l’Ecidé est « victime des calomnies ». « Le Rassemblement dont le Président de l’Ecidé Martin Fayulu fait partie est uni malgré les tentatives désespérés de la MP de le diviser« , rassure Moïse Katumbi dans son tweet.

Le Parti au Service de la Nation (PSN), un autre parti de l’opposition, a également volé au secours de Martin Fayulu. « Nous pensons aussi comme l’a dit Katumbi, c’est une énième manoeuvre de la MP [Majorité Présidentielle] pour déstabiliser le Rassemblement. Et tous cela avec objectif de retarder la mise en ouvre de l’accord de la ST Sylvestre et donc la tenu des élections« , a dit Eric Bukula, son Secrétaire général.

Le gouverneur André Kimbuta n’a pas réagi aux multiples appels de POLTIICO.CD. Les cadres de la Majorité Présidentielle joints au téléphone par notre rédaction ont également refusé de réagir à ce sujet.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top