Liens commerciaux
           

0
A la plénière de reprise des Négociations directes du vendredi, il s’est passé une chose pas anodine au centre interdiocésain.

Une motion soulevée par Joseph Olengha Nkoy rejetant la restructuration du Rassemblement, a été vite soutenue par la Majorité.

Plus Curieusement, 2 éminents membres du Rassemblement piloté par Félix Tshisekedi ont épousé cette thèse.

Dans la salle, ils se sont révélés comme de grands soutiens de Olengha Nkoy. Il s’agit de Jean Pierre Lisanga Bonganga et du radical Valentin Mubake.

Les deux membres du Rassemblement aile Limete et Olengha Nkoy, ont été félicités et applaudis de deux mains par les négociateurs du pouvoir.

Les délégués du Rassemblement ont failli tomber à la renverse en voyant ce spectacle.

Un témoin s’est indigné et confirme la thèse des opposants de nuit et de jour. Sinon, dit-il, les masques sont tombés.
« Une motion d’un opposant soutenue par le pouvoir, c’est tout dire », gronde. pour sa part, Fayulu qui s’est attiré la foudre du trio pour avoir dénonce ce jeu malsain.

Il a suffi que les ténors du Rassemblement crient à la corruption pour que la Majorité tousse rapidement.

Le chahut qui a suivi, a conduit à l’accrochage entre Fayulu et Kimbuta.

A en croire Fayulu, la Majorité rejetait l’hypothèse selon laquelle les opposants se font corrompre. A la place de la corruption, fallait plutôt parler d »‘assistance », d’après la MP. « Ce qui est faux», répète Fayulu.

Sur l’insistance de savoir qui a déjà reçu l’argent du pouvoir, Kimbuta pointe du doigt Fayulu.

Quelques opposants publient directement l’altercation, tweettent et inondent les réseaux sociaux avec cette nouvelle.

Malheureusement, dénonce le modérateur de la Dynamique de l’opposition, Kimbuta qui s’est fait la pop star dans les réseaux sociaux avec ses faussetés sur le dossier de 40.000 dollars, a été confondu.

Le gouverneur de la ville de Kinshasa a reconnu devant témoins qu’il recevait de l’argent de Fayulu. Et le leader de l’Ecidé a rappelé à haute voix que Kimbuta ne lui avait jamais donné l’argent. Mais par contre, il a contracté une dette de 40.000 dollars auprès de lui qu’il a payé par la suite.

Malgré ses explications, ses détracteurs ont couru pour propager cette fausseté.

Félix Tshisekedi est appelé à se débarrasser de brebis galeuses, demande ceux qui sont restés loyaux.

Voilà pourquoi après Katebe et Tshibala, les combattants poussent, depuis un temps, le nouveau chef du Rassemblement à faire la purge, dans toutes les plateformes membres.

Alphonse Muderhwa
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top