Liens commerciaux

0
Dans son discours d’orientation en marge de l’ouverture de la 2è Convention de la Dynamique de l’opposition, Martin Fayulu est revenu sur la nécessité de recourir à la rue afin d’exiger la mise en oeuvre de l’Accord de la Saint-Sylvestre.
Pour Lambert Mende, une telle posture relève de l’irrationnel, d’autant plus que l’Arrangement particulier déterminant les modalités de la mise en oeuvre dudit Accord n’a pas encore été signé. « Nous avons tout abandonné, annulé les voyages dans l’attente d’une convocation en vue de la reprise des travaux pourquoi ça tarde? », s’interroge le ministre de la communication et médias.
Selon le porte-parole du gouvernement, la balle est dans le camp de la CENCO (Conférence épiscopale nationale du Congo), instance habilitée à donner le go en vue de la reprise des pourparlers autour de l’Arrangement particulier et c’est seulement après qu’on pourra parler de la mise en oeuvre de l’Accord et évaluer la bonne foi ou pas de la Majorité.
Élysée Odia
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top