Liens commerciaux
           

0
Les assises de la 2ieme convention de la Dynamique de l'opposition se sont clôturées hier dans la salle des spectacles de la paroisse Notre-Dame de Fatima. La salle était pleine des militants et membres des partis politiques de la Dynamique. Il y avait également des représentants des plateformes du Rassemblement notamment Christian Mwando (G7); Jean-Bertrand Ewanga, Adam Bombole, Moïse Moni Della, Nico Mayengele, Kiaviro (AR); Docteur Buasa, Gabin Tshiteya (G14); Jonas Mukamba (CR); Eugénie Ngalula (MPP); Jean-Marc Kabund à Kabund et Augustin Kabuya (UDPS). Dans son mot de clôture des travaux, l’actuel modérateur de la Dynamique n'a pas ménagé Joseph Kabila et ses institutions. Martin Fayulu Madidi a martelé :"Kabila est illégitime. De même que toutes les institutions de la République". Dans son analyse sur la situation politique, sécuritaire et économique, le farouche opposant à l’illégal et l' illégitime président de la République a affirmé que la configuration du chao s'est déjà dessinée. Fayulu a dénoncé les massacres des adeptes de Kamwena Sapu. Il n'a pas non plus hésité de secouer l’article 64 de la constitution. (Ci-dessous le pertinent discours musclé de Fayulu -un discours d'avertissement à l' endroit de l' illégal et l' illégitime chef de l' État, Joseph Kabila, qui se cramponne aux affaires par la force des armés).

MOT DE CLOTURE DE LA DEUXIEME CONVENTION

Mesdames et Messieurs, membres de la Dynamique,
Distingués invités,

Notre 2ème Convention arrive enfin à son terme.

Pendant deux jours, en effet, les membres de la Dynamique ont abandonné leurs activités professionnelles respectives pour se consacrer entièrement aux travaux de la 2ème Convention. Ils ont participé activement aux travaux des différentes commissions et sous-commissions constituées, ont réfléchi sereinement en toute responsabilité sur des thématiques retenues. Assurément, le rapport final de la 2ème Convention est le produit de leurs contributions respectives.

Je tiens à les remercier et à les féliciter non seulement pour le sacrifice consenti mais aussi pour la qualité de leurs contributions sans lesquels cette 2ème Convention n’aurait pas été une réussite.

Je me dois aussi de remercier nos invités qui, malgré leurs multiples et nombreuses occupations, ont bien voulu nous honorer par leur présence remarquable et ô combien significative à cette manifestation ; ce qui témoigne de leur engagement à l’unité des forces de l’opposition au sein du ‘’RASSEMBLEMENT’’. Encore une fois, merci ;

Mesdames et Messieurs, membres de la Dynamique,

Les évènements de la semaine du 19 au 25 janvier 2015, les villes mortes, les marches pacifiques réprimées dans le sang, les meetings populaires étouffés organisés par la Dynamique sont là pour témoigner de son apport substantiel dans le combat pour l’alternance dans notre pays.


La Dynamique remercie ses membres à travers tout le territoire national, de l’Est à l’Ouest, du Centre et du Nord au Sud en les exhortant à se tenir prêt, à tout moment, pour sauver la Nation en danger ;

Mesdames et Messieurs, membres de la Dynamique,
Distingués invités,

De nos réflexions et discussions pendant ces deux derniers jours, il ressort clairement que l’heure est grave. Notre pays, la République Démocratique du Congo est à un tournant décisif de son histoire. C’est pénible de le dire, mais il n’est pas exagéré d’affirmer qu’il n’est pas loin du chaos ou de l’implosion.

Les éléments ci-après le démontrent clairement :
Le cadre institutionnel du pays est des plus fragiles, car toutes les institutions de la République sont aujourd’hui illégitimes ;
L’insécurité généralisée règne sur l’ensemble du territoire national ; c’est une menace permanente et manifestement l’autorité de l’Etat est absente ;
La misère grandissante de la population a atteint des niveaux dangereux ;
Pendant ce temps, la Dynamique constate avec beaucoup de peine que certains acteurs politiques congolais, aveuglés par les ambitions démesurées, des appétences de repositionnement pour les uns, prisonniers de leurs égos, vaincus par la corruption et le mensonge pour les autres, poussent leur félonie et leur irresponsabilité jusqu’à offrir aux congolais, par leurs comportements petits, un spectacle atterrant, digne d’un théâtre des marionnettes, se moquant visiblement ainsi du peuple et de la vie des autres.

On les connaît tous. On ne leur donnera plus l’occasion d’injecter leur venin de la nuisance au sein de la Dynamique et l’Histoire les jugera !

Aussi, en réponse aux changements profonds intervenus dans l’environnement politique congolais, et à la lumière du terrible constat mentionné ci-haut, cette deuxième convention, placée sous le thème central de ‘’la réaffirmation de l’identité et du rôle de la Dynamique de l’opposition dans le combat du peuple congolais pour l’alternance en RDC’’, a procédé à une critique sans complaisance de notre regroupement politique depuis sa création le 15 janvier 2015 et décidé de la requalification de son action afin de mieux faire face aux enjeux présents et à venir.

Ainsi, au terme de cette 2ème Convention, la Dynamique de l’opposition, s’appuyant sur les résolutions prises à cette occasion, lève les grandes options suivantes :

La Dynamique une plateforme de combat. Son action sera menée aux côtés du peuple congolais, principalement aux côtés des jeunes et des femmes pour garantir l’alternance démocratique dans notre pays. Dans ce cadre, la Dynamique mènera des actions efficaces de mobilisation générale sur terrain ;
La Dynamique avec force que seul l’accord du 31 décembre 2016 signé au Centre Interdiocésain est aujourd’hui la source de légitimité de toutes les institutions pendant la période préélectorale et électorale ;
La Dynamique toutes les parties prenantes à l’Accord à prendre la mesure des menaces qui pèsent sur la sécurité nationale du fait de la fragilité des institutions de la République et à se ressaisir afin de reprendre, dans les meilleurs délais, et de finaliser les discussions sur l’arrangement particulier afin de mettre rapidement en œuvre l’Accord ;
La Dynamique les Evêques membres de la CENCO à poursuivre leur médiation avec la même persévérance pour la mise en œuvre rapide de l’accord de la Saint Sylvestre ;
La Dynamique haut et fort que sans l’Accord de la Saint Sylvestre toutes les institutions de la République sont illégitimes :
Monsieur Joseph Kabila est illégitime ;
Tous les Sénateurs sont illégitimes
Tous les députés nationaux et provinciaux sont illégitimes ;
Le gouvernement en place est illégitime ;
Tous les gouverneurs et vice-gouverneurs des provinces sont illégitimes ;
La Dynamique que si l’accord de la Saint Sylvestre n’est pas mis en œuvre dans les délais raisonnables, elle prendra ses responsabilités par l’organisation des manifestations populaires d’envergure à travers le pays et demandera au peuple ainsi qu’à la Communauté internationale de ne plus reconnaître Monsieur Kabila à la tête de notre pays. Il en sera de même de toutes les autres institutions ;
La Dynamique son appartenance au Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement. Ainsi, elle entérine sans réserve la restructuration des organes du Rassemblement intervenue le jeudi 02 mars 2017 et la désignation des animateurs au poste de direction, notamment Félix. Tshisekedi comme Président du Rassemblement et Pierre Lumbi, comme Président du Conseil des Sages du Rassemblement ;
La Dynamique , avec la dernière énergie, le terrorisme d’Etat qui s’observe en ce moment sur l’ensemble du territoire national et, plus particulièrement à Kananga où les partisans du Chef Kamwena Nsapu sont chaque jour massacrés ;
La Dynamique que soient créées rapidement les conditions nécessaires de sérénité et de sécurité pour l’organisation des obsèques nationales dignes de feu le Président Etienne Tshisekedi par la mise en œuvre de cet accord ;

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,
Distingués invités,

La détermination des membres de la Dynamique de l’opposition à apporter sa contribution dans le combat pour la sauvegarde de la République et à donner à notre peuple des raisons d’espérer d’un avenir meilleur est sans faille et la Dynamique entend maintenir le cap comme l’une des organisations phares dans la lutte pour l’alternance dans notre pays. L’on se souviendra, et l’Histoire retiendra, qu’à la tentative de dérive dictatoriale menée par la mouvance Kabiliste, les membres de la Dynamique de l’opposition avait opposé, par des actions pacifiques, leur détermination, sans concession aucune, à promouvoir l’alternance démocratique conformément à la Constitution de la République ;

C’est pourquoi, je rappelle qu’à la clôture de notre première Convention, le 06 novembre 2015, j’avais cité un proverbe africain : ‘’A force d’emprunter le chemin du ‘’je m’en fous’’, on finit par se retrouver au village du ‘’si je savais’’.

Cet avertissement, tient toujours et à bon entendeur, salut !

Sur ce, je déclare clos les travaux de la 2ème Convention de la Dynamique et que Dieu bénisse la République Démocratique du Congo et son vaillant peuple.

Je vous remercie

Fait à Kinshasa, le 15 mars 2017


Martin M. FAYULU
Modérateur
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top