Liens commerciaux

0
Valentin Mubake, ancien conseiller politique d’Étienne Tshisekedi, s’est inscrit en faux contre les rumeurs sur les réseaux sociaux faisant état d’une action judiciaire qu’il aurait initié contre Félix Tshisekedi et consorts au sujet de la fameuse lettre laissée par Etienne Tshisekedi.

« Je tiens à dénoncer avec la dernière énergie toutes ces rumeurs mensongères et non fondées. Je n’ai jamais initié une action judiciaire contre Félix Tshisekedi, non pas contre la lettre du président Tshisekedi », a déclaré Valentin Mubake ce dimanche 19 mars dans une interview à ACTUALITE.CD.

Au sujet de la primature dont le candidat doit provenir du Rassemblement, Valentin Mubake affirme qu’Etienne Tshisekedi lui avait rassuré le 24 janvier 2017 avant son voyage pour Bruxelles que c’était lui son choix.

« Le président m’a invité et il m’a dit que j’étais son choix pour la primature, c’est ce que j’ai dit aux évêques« , a-t-il ajouté.

Réconciliation du Rassemblement

Valentin Mubake se dit confiant et espère que le Rassemblement va retrouver son unité avec tous les cadres pour, a-t-il dit, « honorer la mémoire d’Étienne Tshisekedi ».

Le débat sur l’authenticité de la fameuse lettre qu’Etienne Tshisekedi aurait laissée demeure toujours d’actualité, d’autant plus que son contenu n’a jamais été dévoilé par la CENCO à qui la lettre était remise pour transmission au chef de l’État afin de nommer le prochain Premier ministre.

Certains cadres du Rassemblement sont toujours dubitatifs, quant à ce, malgré des nombreuses confirmations de la part des dirigeants actuels du Rassemblement.

Stanys Bujakera
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top