Liens commerciaux

0



Des dizaines de familles déplacées en provenance du village de Katwe, chefferie de Bwito dans le Rutshuru (Nord-Kivu), vivent depuis près de trois mois sans assistance. Ces personnes estimées à près de soixante-dix ménages sont regroupées dans le camp des déplacés de Mugunga 3, à plus de 10 Km du Centre-ville de Goma.



Les membres de ces familles sont confinés sous un hangar à l’extrémité du camp. Ils sont obligés de travailler pour les autochtones afin de survivre. En dépit de ces travaux, ils sont mal payés, témoigne une déplacée.



«Nous souffrons beaucoup, nous n’avons ni nourriture ni médicament. Nous avons des enfants qui sont venus sans leurs parents. La nuit, nous sommes obligés de nous confiner pour que tout le monde trouve une place. En ce moment, plusieurs sont partis chercher à manger», raconte-t-elle.



Toutes ces familles ont fui l’insécurité dans leurs villages. Certaines femmes ne savent pas là où se sont dirigés leurs maris.



«Nous apprenons que d’autres personnes de notre village vont également arriver dans ce camp [Mugunga 3], car chez nous on continue à tuer les gens», se désole cette déplacée.


Les humanitaires contactés ne confirment pas le nombre de ces ménages en provenance de Katwe, indiquant qu’il est difficile pour eux d’intervenir, tant que leur nombre n’est pas connu.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top