Liens commerciaux
           

0
Attendue par certains observateurs depuis que le patriarche du Parti Lumumbiste Unifié (PALU) décidait le rappel des troupes, le 22 janvier dernier, la restructuration du comité permanent, l’équivalent du secrétariat général dans d’autres partis politiques, est intervenue depuis jeudi 16 mars 2017 dans la mi-journée : la Décision n° PL/SGCP/002/2017 portant mise en place au secrétariat permanent du parti a été rendue publique. Elle renferme des propriétés sismiques pour l’un des plus vieux partis politiques de la RD Congo autant que pour l’arène politique nationale elle-même. 


Aux termes de cet acte juridique interne, Antoine Gizenga confie les rênes du Palu à son fils, Gizenga Lugi. Qui est secondé de Godefroid Mayobo, nommé secrétaire permanent adjoint chargé de la coordination et de la conception des stratégies du parti. Effectue également un retour fracassant aux termes de la décision du 16 mars 2017, Sylvain Ngabu, nommé 2ème secrétaire permanant adjoint chargé des questions administratives et juridiques. Georgène Madiko, une dame, occupe désormais le poste de 3ème secrétaire permanente adjointe chargée de l’inspection, du contrôle et de la vérification. Elle suivie de Jean-Baptiste Ntwa, 4ème secrétaire permanent adjoint chargé de l’information, éducation civique et politique. 5ème secrétaire permanent adjoint chargé de la coordination des questions sociales, économiques et électorales, l’ancien 1er ministre Adolphe Muzito paraît, en réalité, le nerf de la guerre de la nouvelle stratégie politique du Palu, toute entière tournée vers les joutes électoraux attendues en RD Congo. 




Avec Lugi Gizenga, l’ex. 1er patronnera l’avenir d’un parti politique réputé le seul à fonctionner sur le mode des partis politiques classiques à travers le monde, c’est-à-dire, normalement.
J.N.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top