Liens commerciaux
           

0


Martin Fayulu explique que de la même façon que l’Alternance pour la République -AR- a nettoyé de ses rangs les brebis galeuses, les militants de la Dynamique ont exigé et obtenu des ténors de la

plateforme, le même châtiment contre le président des FONUS et son groupe L’espoir de réconciliation au sein du Rassemblement s’éloigne. Pendant que l’aile Kasa-Vubu, dirigée par Joseph Olenghankoy, dit chercher à obtenir la réunification du Rassemblement, la frange de la Dynamique

de l’Opposition qui a rallié l’aile de Limete a jeté l’huile au feu en radiant Joseph Olenghankoy de cette plateforme membre du Rassemblement. Martin Fayulu, nouveau modérateur de ce regroupement politique réuni en conclave de deux jours à Fatima à Gombe, a clairement expliqué que l’exclusion définitive de Joseph Olenghankoy et les dissidents de son aile de la Dynamique est également motivée du fait de leur proximité avec Katebe Katoto qui, selon les membres de la Dynamique, gêne la vraie Opposition. Joseph Olenghankoy, un des cadres de la Dynamique de l’Opposition et président de Conseil des sages de l’autre aile du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, est radié de sa plate-forme. La décision a été prise pendant la 2ème convention de la Dynamique de l’Opposition qui se tient du lundi 13 au mercredi 15 mars, afin de décider des actions à mener et des orientations importantes pour la survie de cette plateforme politique. Cette mesure ne frappe pas seulement le président national des FONUS. Elle concerne également le groupe d’opposants auteurs de la fronde au sein du Rassemblement de l’Opposition.
Martin Fayulu, nouveau modérateur de cette plateforme politique, a clairement expliqué que l’exclusion définitive de Joseph Olenghankoy et les dissidents de son aile de la Dynamique est également motivée du fait de leur proximité avec Katebe Katoto qui, selon les membres de la

Dynamique, gêne la vraie Opposition. Ainsi, a poursuivi Martin Fayulu, de la même façon que l’Alternance pour la République -AR- a nettoyé de ses rangs les brebis galeuses, les militants de la Dynamique ont exigé et obtenu des ténors de la plateforme, le même châtiment contre Olenghankoy et son groupe. Avec cette exclusion, la réconciliation s’éloigne entre les deux camps de la Dynamique et en même temps entre les deux camps du Rassemblement.
La période des pères fondateurs est révolue «Il y avait des partis qui étaient à la fondation de la Dynamique mais aujourd’hui ils n’y sont plus», a expliqué Fayulu, précisant clairement que la Dynamique de l’Opposition est au-delà des individus. «La période des pères fondateurs est révolue. Leur histoire à la Dynamique de l’Opposition est rangée dans les placards de l’Histoire politique du pays», a-t-il renchéri. Pour appuyer la décision des membres présents à la 2ème convention, le leader de l’Ecidé a rappelé que la structure reste et ses fondateurs passent. «Même moi, je passerai. Les hommes qui ont créé la structure, ne sont pas obligés d’y rester», a-t-il déclaré.

Christian BUTSILA

Laurent OMBA
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top