Liens commerciaux

0

Le vaste programme de construction des auditoires est à pied d’œuvre au Ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire. Steve Mbikayi Mabuluki, Ministre de l’ESU, qui avait annoncé une tournée de prospection pour voir les surfaces qui peuvent abriter des nouveaux auditoires, a bel et bien tenu parole. A la surprise de tout le monde, le Patron de l’ESU s’est rendu dans 7 établissements de l’Enseignement supérieur et universitaire pour voir les surfaces libres. Accompagné d’une équipe des partenaires chinois, Steve Mbikayi a visité l’Université de Kinshasa, l’Institut Supérieur des Statistiques, l’Institut Supérieur de Techniques Appliquées, l’Institut Supérieur d’Architectures et d’Urbanisme, l’ISPT/Kinshasa, l’Institut Supérieur de Commerce et l’Institut Supérieur Pédagogique de la Gombe. Objectif, non seulement visiter les auditoires déjà en construction, mais aussi étudier les voies et moyens pour construire rapidement des nouveaux auditoires afin de permettre aux étudiants de suivre les cours dans des bonnes conditions.

Steve Mbikayi demeure l’homme de terrain. Le Patron de l’Enseignement Supérieur et Universitaire continue de faire parler de lui à travers ses différentes visites et surtout par ses initiatives novatrices pour booster son secteur. Hier, lundi 20 mars 2017, sous un soleil accablant, le Ministre, accompagné d’une équipe de partenaires chinois, a effectué une descente dans plusieurs sites universitaires pour tenir sa parole quant à la construction des nouveaux universitaires.

Il faut souligner que ce vaste projet de désengorgements des auditoires ne va pas s’arrêter seulement dans la ville-province de Kinshasa, il va s’étendre jusque dans différentes provinces de la République Démocratique du Congo. La prochaine étape est la province du Haut Katanga.

Après cette grande activité, le Ministre n’a pas manqué l’occasion de livrer le secret de sa démarche à la presse nationale et internationale. Pour lui, tout doit commencer par les moyens de bord avant que le gouvernement ne puisse intervenir pour appuyer cette initiative combien louable. « La semaine passée nous avons dit que nous devons lancer une vaste opération de construction des auditoires, pour permettre aux étudiants d’étudier dans des bonnes conditions. Et aujourd’hui, nous passons à l’acte. Nous sommes partis avec les partenaires chinois que nous avons pu convaincre pour ce travail. Nous avons visité différents sites et les études de ponctions commencent cette semaine au plus tard le lundi. Si tout va bien, dans quelques semaines nous allons procéder à la pause des premières pierres ici et là. Il y a des endroits où on construits des auditoires neufs, il y a aussi des endroits où les bâtiments sont en construction depuis 3, 4, 5 et 7 ans, nous devons les terminer pour penser à construire d’autres. Après cette phase, comme je l’ai dit, viendra la phase d’équipements en bibliothèques de nos Universités pour le rendre beaucoup plus compétitives en Afrique», a-t-il expliqué devant les professionnels des médias.

Plusieurs priorités

S’adressant à la presse, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire a reconnu qu’il y a beaucoup de priorités dans son secteur, mais, souligne-t-il, il faut commencer quelque part. «Il y a tellement des priorités qu’il faut commencer par quelque part. Nous avons pensé commencer d’abord par permettre aux étudiants d’étudier dans des bonnes conditions. Nous allons très prochainement attaquer d’autres aspects des problèmes notamment, équiper les laboratoires avec des matériels adéquats comme des machines, ordinateurs, etc. L’essentiel est que la volonté est là, le Chef de l’Etat a donné des orientations et chacun dans son secteur est appelé à concrétiser cette vision pour permettre à la population d’être dans des bonnes conditions sociales », a-t-il ajouté.

Interdiction de l’auto-construction

En matière de construction, le Ministre de l’ESU a reconnu qu’il faut tout laisser aux spécialistes et éviter l’auto-construction. « D’abord, nous interdisons aux Chefs d’établissements de faire l’auto-construction parce qu’on a vu à l’ISPT/Kin, il y a un bâtiment de quatre étages qu’on va démolir parce que mal construit. Ici à l’ISP, il y a un bâtiment dont les dalles sont tellement dimensionnées, il faut réparer tout ça. Nous devons confier ce travail aux spécialistes, voilà pourquoi nous avons été avec eux dans cette tournée. Et après Kinshasa, nous allons surement nous rendre dans le Katanga pour faire la même chose avant de partir dans les Kivus et partout ailleurs, parce que nous sommes déterminés à travailler avec le moyen de bord avant de convaincre le gouvernement à pouvoir intervenir pour construire aussi d’autres bâtiments ou nous aider à achever ce qu’on aura commencé», a-t-il argué. Dans sa conclusion, le Ministre promet de travailler dans le but de matérialiser la vision du Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange dans le secteur de l’Enseignement Supérieur et Universitaire.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top