Liens commerciaux

0
A bord de sa grosse cylindrée rouge, une Pickup de marque Ford, la star de la musique congolaise, Koffi Olomidé, roulait mercredi 19 avril sur le Boulevard du 30 Juin, commune de la Gombe.
Arrivé au niveau du Rond-point Socimat, il a été envahi par des badauds qui lui exigeaient quelques billets de banque. Mais le patron du Quartier Latin a tout fait pour s'échapper des griffes de ces badaudsC'est en ce moment-là que le cortège du commissaire général de la police nationale congolaise, Charles Bisengimana, a débarqué en se dirigeant vers Kintambo/Magasin.
Gyrophare et sirène à l'appui, les gardes ont sommé tous les conducteurs d'ouvrir le passage pour permettre au général de passer en priorité. Tout le monde a cédé, sauf Koffi Olomidé.
Les policiers ont dû crier sur la star en tapant sur son véhicule, mais l'homme à la barbe blanche était imperturbable au volant de son véhicule, téléphone à l'oreille, roulant presqu'au ralenti.
Bisengimana était obligé de rouler au rythme de Mopao, jusqu'au niveau du croisement avec l'avenue Komorico qu'a finalement empruntée le cortège du numéro 1 de la police nationale congolaise.

MCN Team / mediacongo.net
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top