Liens commerciaux

0




La Secrétaire Générale du MLC de Jean-Pierre Bemba Gombo a piqué une sainte colère sur les réseaux sociaux depuis le mardi soir. Dans un style dont elle semble détenir seule le secret, l’Honorable Eve Bazaïba Masudi a signé une mise au point cinglant sur la position du Mouvement de Libération du Congo face aux enjeux de l’heure. Et, ce faisant, interpelle les politiques, même ceux faisant partie du MLC ou du Front. Course à la Primature et aux postes ministériels, problématique du CNSA et, évidemment, des élections à venir, Bazaïba Eve dit tout.

‘’Je crois qu'il y a un sérieux problème de compréhension de la vision du MLC. La position du Parti est claire ! Nous ne sommes pas concernés par le partage du pouvoir avec le Gouvernement Kabila. Nous exigeons la tenue des élections. Lisez très bien l'Accord issu des discussions directes de la CENCO, le FRC est la seule composante qui a inscrit le non maintien de Kabila et sa non représentation pour le 3ème mandat ‘’, fait-elle noter dans un communiqué. ‘’ Nous ne courrons pas derrière Kabila pour être nommé au CNSA! Il n'en a plus les compétences. 


Nous demandons le consensus des parties prenantes autour du délégué du FRC à diriger cette structure pour le seul but d'avoir le levier de commande par rapport à la bonne mise en œuvre de l'accord. Avec ou sans cela, le MLC est orienté vers les élections ‘’, poursuit cette tête couronnée du Mouvement de Libération du Congo. La question de la fin du mandat du Président de la République ne doit pas être occultée par des querelles de partage des ministères ou de la Primature.


 ‘’Le peuple veut des élections au bout de cette douloureuse transition imposée par des manœuvres politiques en organisant pas des élections en 2016 comme le prescrivait pourtant la constitution. Et, avec ces joutes électorales, les congolais espèrent être des témoins d’une alternance réelle au sommet de l’Etat. Halte aux faux débats ‘’, renchérit un adepte du MLC qui a requis l’anonymat se confiant aux journalistes de La Prospérité. Depuis le crash des discussions directes et la venue du successeur de Samy Badibanga, la crise politique en RDC tourne désormais autour des divergences entre le Rassemblement/Limete et le pouvoir de Kinshasa sur l’application de l’Accord de la Saint Sylvestre.


 La Secrétaire Générale du MLC crie halte. ‘’Le MLC a maintes fois organisé des marches pour l'intérêt général, pas pour réclamer des postes comme le Rassemblement le fait ! ... c'est dire une chose et son contraire ! Le Rassemblement affirme que Kabila est devenu illégal, en même temps il quémande avec ferveur sa signature pour avoir des postes ? C'est quelle logique ? ‘’, S’interroge-t-elle. Et de regretter : ‘’ je suis parfois navrée de voir les hauts cadres du MLC caresser ces genres d'options ‘’. ‘’Ceux du MLC qui avaient souhaité que le Parti intègre le Rassemblement, ont ils toujours le même avis? Et ceux qui ont voulu cogérer avec Kabila, après tous ces déboires, que disent-ils ? ‘’, Tance Eve Bazaïba.

Interpellation

La SG du MLC juge que l’heure n’est pas aux menaces de rue, certainement parce que cela participe à la cristallisation de la crise et, ainsi, repousse l’horizon des élections. ‘’La petite expérience politique qui nous guide, renforce l'approche des élections. La confrontation viendra quand le fruit sera mûr. Je tiens à rappeler aux cadres et militants MLC que Seul Dieu maîtrise le deal entre l'UDPS et le PPRD! Ils ont commencé à négocier en secret depuis deux ans! Nous ne savons pas ce qui les unit, ni ce qui les divise ‘’, tranche-t-elle. Et de conclure : ‘’ je ne peux me permettre d'embarquer le MLC dans une aventure dont je ne maîtrise ni les tenants, ni les aboutissants ‘’.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top