Liens commerciaux

0


Le « Peuple au Service de la Nation », -PSN-, parti membre du Rassemblement dirigé par Félix Tshisekedi, ne badine pas quant à la mise en œuvre de l'accord du 31 décembre. Au cours d'un entretien le mercredi 12 avril 2017 avec votre journal, Erick Bukula, Secrétaire Général de ce regroupement, dit qu’il s'est senti accablé en constatant la nomination d’un nouveau Premier Ministre qui ne respecte pas l'acte signé au Centre Interdiocésain le 31 décembre 2016. De ce fait, le PSN, par son SG, invite la population congolaise à demeurer vigilante et, par dessus tout, de répondre massivement à toutes les manifestations sensées exiger la mise en application rapide de ce modus vivendi.

Il appert que les élections demeurent la seule voie honorable qui permettra l’alternance en RD. Congo. Ainsi, pour le PSN, vu l’impasse qui sévit dans le pays actuellement, il est impératif que les scrutins soient organisés cette année afin de permettre rapidement à toute la population congolaise de vivre, pour la première fois dans l’histoire du Congo, une passation de pouvoir sans controverse.

Considérant que la situation est bloqué par la mauvaise foi de la Majorité Présidentielle et de son Autorité morale, estime Erick Bukula, il faut que le peuple réclame, de toutes les manières qu'elles soient, l'application de cet accord car, d’après lui, il est la seule feuille de route qui permettra que les élections aient lieu en 2017. Joignant l'idée à l'acte, ce parti de l'opposition, signale son SG, ne se limite pas par des simples déclarations. Tous ses membres ont fait une descente le samedi dernier dans la commune de Masina afin de sensibiliser les habitants de ce coin de la capitale à militer pour l'application de cet accord. « Un trimestre est déjà passé mais la route vers les élections est Toujours parsemé d'embûches qui sont l'œuvre de la MP. Elle ne veut pas des scrutins cette année afin que Joseph Kabila demeure à la tête du pays. De ce fait, le peuple doit faire pression à la MP et surtout à Joseph Kabila pour qu'ils respectent cet accord. Ce dernier qui permettra à l'organisation des élections cette année et donc, l'alternance », argumente-t-il.

Nonobstant le fait qu'ils revendiquent, de prime abord, la mise en pratique du modus vivendi, Le Secrétaire Général de ce parti précise qu'ils sont en même temps en préparatif des scrutins d'autant plus que l'un n'exclut pas l'autre.

« Nous sensibilisons aussi nos bases pour les élections car on sait que le peuple vaincra. Nous avons confiance à la population. Les scrutins auront bel et bien lieu au cours de cette année 2017 », martèle-t-il.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top