Liens commerciaux
           

0


C’est une acquisition de taille pour l’Exécutif de Kinshasa en proie à un combat sans fin contre l’insalubrité.

Quarante camions Ben tout neuf pour la ville en vue d’assurer l’évacuation des immondices qui pullulent à travers la capitale.
Un premier lot de 5 véhicules a été remis ce mercredi au directeur général de la Régie d’Assainissement et des Travaux Publics de Kinshasa.
Pour le gouverneur de la ville, c’est une preuve que l’autorité urbaine prend à bras-le-corps cette problématique d’assainissement de Kinshasa. » Je suis en train de faire ma part, il ne reste plus qu’au gouvernement central à remplir la sienne par l’octroi du budget d’investissement et à la population Kinoise de s’acquitter de son devoir en payant la taxe d’assainissement », affirme celui que les kinois surnomme le Haut Sommet.

Il faut dire que le besoin dans ce domaine demeure encore énorme. André Kimbuta estime qu’il faut au minimum 100 Camions et 300 au maximum pour assurer le service d’assainissement de Kinshasa.

En marge de la remise de ce premier lot des camions d’évacuation des immondices, le gouverneur de la ville a rappelé la mise en demeure lancée à l’endroit des propriétaires des véhicules à volant à droite. Ils ont jusqu’au mardi 25 avril pour se mettre en ordre. Il s’agit d’avoir une assurance, un certificat de contrôle technique, une vignette et une autorisation de transport pour ceux qui font le taxi.

Élysée ODIA
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top