Liens commerciaux
           

0
La famille biologique d’Étienne Tshisekedi a décidé de l’enterrer dans son village d’origine, Kabeya Kamuanga, dans la province du Kasaï Oriental. Une décision qui fait suite à des longs jours d’infructueuses tractations entre le gouvernement et les familles politique et biologique du Sphinx.

Pour Félix Tshisekedi, son père doit se reposer en attendant un gouvernement qui pourra lui offrir des obsèques dignes de ce nom. « Nous allons enterrer le président Tshisekedi dans le Kasaï. Demain, quand nous saurons au pouvoir, on pourra l’honorer comme il se doit. Nous avons décidé, la date du rapatriement de son corps sera fixée dans les heures à venir », a affirmé le président du Rassemblement.

Visiblement dépitée, la famille Tshisekedi ne demande plus un site pour enterrer celui que beaucoup considèrent comme le père de la démocratie. « Nous avons compris que le gouvernement ne voulait pas nous donner un site à Kinshasa. Le problème est de leur côté« , a-t-il indiqué.



De son vivant, Étienne Tshisekedi drainait des foules. Ses obsèques ne manqueront pas de déverser du monde dans des rues. Félix Tshisekedi ne compte même pas sur les forces de l’ordre locales pour assurer la sécurité. « Comme nous n’avons pas eu de suite de leur part, nous n’allons non plus compter sur le gouvernement. Nous allons compter sur la MONUSCO. C’est la MONUSCO qui sera chargée de l’ordre public« , a-t-il signalé.

Qu’à cela ne tienne, une fois rentré au pays, le corps de Tshisekedi sera exposé à un endroit qui sera choisi par l’UDPS avant d’être transporté au Kasaï Oriental en attendant, à en croire Félix Tshisekedi, les hommages nationaux.
politico.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top