Liens commerciaux

0
Jean-Marc Kabund, secrétaire général de l’UDPS, est formel. Il ne veut pas discuter avec Maman Sidikou, Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’ONU en RDC, d’une éventuelle participation du Rassemblement ou de l’UDPS au Gouvernement Tshibala. Il l’a dit à ACTUALITE.CD en réagissant à la proposition du patron de la MONUSCO de le rencontrer dès le lundi prochain dans le cadre de ses bons offices.

L’UDPS est disponible à rencontrer Maman Sidikou pour ses bons offices ?

Je crois que les bons offices que nous attendons de Maman Sidikou, c’est dans le cadre de la résolution 2348. S’il fait des bons offices pour un éventuel gouvernement formé par Tshibala, ça il ne peut pas compter sur nous parce que non seulement nous contestons Tshibala, nous contestons aussi la signature qui l’a nommé en dehors de l’accord du 31 décembre. Donc si nous pouvons rencontrer Sidikou, c’est pour lui demander d’activer le mécanisme des bons offices dont la résolution 2348 fait allusion. Cela doit absolument déboucher sur la finalisation de l’arrangement particulier et la mise en œuvre intégrale de l’accord du 31 décembre. Maman veut parler d’un gouvernement formé par Tshibala, alors que la communauté internationale ne le reconnait pas.

Jusqu’où ira votre protestation ?

Mais jusqu’à la mise en œuvre de l’accord. Nous ne sommes pas intimidés par la nomination de Tshibala. Nous l’avons déjà dit que c’est un non-évènement pour nous. Nous sommes confiants et rassurants que l’accord du 31 décembre sera mis en œuvre. Ce que le pouvoir est en train de faire aujourd’hui, c’est de tenter ses dernières chances. Mais déjà nous avons le soutien de notre peuple et de la Communauté internationale. Nous sommes convaincus que dans les prochains jours, l’arrangement particulier sera signé sûrement avec l’apport de Maman.
Interview réalisée par Stany Bujakera

Stanys Bujakera
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top