Liens commerciaux

0

"La situation sécuritaire dans la ville de Kinshasa et dans les autres provinces situées dans la partie occidentale de la RDC a été jugée relativement calme durant la semaine écoulée". C’est ce qu’a indiqué le colonel Serge Haag, porte-parole de la Monusco, lors d’un point de presse hebdomadaire. Des patrouilles onusiennes de longue portée ont été déployées dans la ville de Kinshasa, dans le but d’évaluer la situation sécuritaire, d’interdire toute activité négative susceptible de perturber la quiétude des populations civiles, et d’assurer la protection de celles-ci, a-t-il souligné.

intervenant hier mercredi 12 avril, dans le cadre du point de presse hebdomadaire, le colonel Serge Haag a affirmé que "la situation sécuritaire dans les provinces situées au Centre de la RDC, notamment au Kasaï Central, au Kasaï et au Kasaï Oriental, est jugée préoccupante tendue et imprévisible, du fait de l’activisme des miliciens "Kamwina Nsapu".
Et "dans la province du Kasaï Central, des présumés miliciens Kamwina Nsapu continuent de cibler les confessions religieuses, d’attaquer les populations civiles et d’affronter les Forces de Défense congolaises".
A titre exemplatif, le 4 avril dernier, la Monusco a assuré le transport et la protection de l’évêque de Luiza vers Kananga, suite aux menaces proférées par des présumés miliciens Kamwina Nsapu contre sa sécurité. Et le 8 avril 2017, au cours d’une cérémonie organisée à Kananga, vingt éléments de la milice Kamwina Nsapu se sont rendus, et des armes ont été remises aux autorités congolaises", a déploré le colonel Serge Haag.

ACCROCHAGES
Dans la province du Kasaï, la Monusco renseigne que des "accrochages entre les Forces de Défense congolaises et des miliciens Kamwina Nsapu ont été rapportées pendant la période sous examen dans les localités de Mutshima, Kamabanji, Nsumbula, Diboko et celles situées vers les zones frontalières du Sud, provoquant le déplacement de populations civiles vers l’Angola".
Dans la province du Kasaï Oriental, des sources concordantes ont rapporté l’attaque menée le 8 avril 2017 par deux cents miliciens contre la localité de Bakwa Tshibumba, située à 28 kilomètres au Sud de Mbuji-Mayi, au cours de laquelle cinq individus ont été kidnappés, et plus de cinquante maisons incendiées.

ASSISTANCE AUX DEPLACES
Le 8 avril 2017, l’ONG internationale AVSI a débuté une opération d’assistance en cash sur sept sites de personnes déplacées du territoire de Kalemie. Cette opération s’inscrit dans le cadre d’un projet financé par l’UNICEF.
L’objectif de cette aide d’urgence est de couvrir les besoins des déplacés dans le secteur des articles ménagers essentiels. Chacun des 12.000 ménages bénéficiaires recevra 72 USD pour un montant total de 872.000 USD.
Par ailleurs, depuis le 11 avril 2017, le Programme alimentaire mondial (PAM) distribue plus de 124 tonnes de denrées alimentaires à près de 11.000 personnes déplacées du site de Moni. Cette distribution est la troisième du genre après celles effectuées au mois de février et mars 2017. "Ces personnes déplacées internes, rapporte la Monusco, ont fui en janvier et mars 2017 des tensions communautaires qui opposent les milices bantou et twa dans les territoires de Nyunzu et Kalemie".
Au Nord-Kivu, le PNUD a financé une microcentrale hydroélectrique d’une capacité de 350 KW/h.Elle sera inaugurée le 18 avril 2017 pour alimenter en courant électrique les populations de Masisi-centre, de Lwashi et de Lushebere.
Cette microcentrale d’un coût global de 500.000 dollars américains est le fruit de la coopération entre la province du Nord Kivu, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le gouvernement de la République de Corée qui a financé la majeure partie du projet.
L’ouvrage s’inscrit dans le cadre du projet "Relèvement communautaire et de consolidation de la paix au Nord-Kivu". La distribution d’énergie électrique, issue des ressources renouvelables, vise à améliorer la qualité de vie de la population et constitue un facteur de stabilisation et de développement du territoire de Masisi, précise Charles Bambara.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top