Liens commerciaux
           

0
Dans la soirée du samedi 15 avril, Raphaël Katebe Katoto a pris un vol régulier sur Ethiopian Airlines pour se rendre à Kinshasa. Auparavant, il devra faire escale à Addis Abeba, où il arrivera vers 5 heures du matin avant de repartir quelques heures plus tard en direction de la capitale RD congolaise, qu’il devrait atteindre ce dimanche 16 avril vers 11h00, heure locale.
Celui qui se targuait, il y a peu encore, de voyager en jet privé ou d’investir quelque soixante milliards de dollars en Angola est désormais, semble-t-il, sans le sou, condamné à prendre un vol régulier avec escale et en classe économique !

Le demi-frère de Moïse Katumbi, avec lequel il est en froid, est arrivé à l’aéroport international de Bruxelles à Zaventem en Belgique en fin d’après-midi. Il s’est présenté à 17h00 dès l’ouverture du guichet d’Ethiophian Airlines pour y accomplir les formalités d’embarquement. Il figurait parmi les tous premiers voyageurs à s’enregistrer. Afin de ne pas être reconnu par les autres voyageurs ?
Pour « RKK », ce déplacement a pour objet la négociation d’un poste ministériel dans le Gouvernement du tout nouveau Premier ministre, Bruno Tshibala. Floué par Joseph Kabila qui lui a, un temps, fait miroiter le poste de Premier ministre, celui qui se rêvait il y a peu encore candidat à l’élection présidentielle au nom du Rassemblement a dû revoir ses ambitions à la baisse.
Cette fois-ci, c’est le poste de ministre de l’Economie qu’il convoite – qui lui est « promis », dit-il à qui veut l’entendre. Dans son esprit, il s’agirait même d’un poste de vice-Premier ministre chargé de l’économie, sinon de celui de ministre d’Etat, chargé de l’économie. Problème : l’actuel titulaire du poste, Modeste Bahati Lukwebo, entend bien rempiler. Et pour remporter la décision, il dispose d’un argument massue. Son parti représente la troisième force au Parlement. Un soutien dont la MP peut difficilement se passer en cette période politiquement délicate…

Une fois de plus, Raphaël Katebe Katoto, qui ne s’est manifestement pas départi de sa naïveté malgré ses récentes déconvenues, risque donc fort de faire le déplacement pour rien à Kinshasa.Par Adrien Seyes pour Afrik.com, le samedi 15 avril 2017
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top