Liens commerciaux
           

0

Lisanga Bonganga serait dans les viseurs de certains de ses compères au sein tant de la Coalition des Alliés d’Etienne Tshisekedi -CAT- que du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement. Depuis peu, une nouvelle répandue comme une drainée de poudre a fait état de la constatation de son auto-exclusion dans ces deux formations. Cause ? Plusieurs raisons sont avancées. Mais, le plus grand grief serait le fait que l’homme ait créé un courant Tshisekediste dans le Rassemblement qui, unilatéralement, a désigné Félix, cet autre Tshisekedi, comme candidat président de la République aux prochaines élections. Dans une mise au point, la CAT, par son rapporteur, rappelle qu’aucun ‘’ membre pris individuellement ne peut s’arroger le pouvoir ni le droit d’exclure un autre, car au sein de la CAT, les décisions sont toujours prises collégialement par tous les présidents des partis politiques et les personnalités qui la composent ‘’. Cette position recadre un peu les frondeurs qui ont tenté d’évincer Lisanga Bonganga. La CAT relève, par ailleurs, que le RASSOP est dépourvu des structures adéquates pour se prévaloir des règles disciplinaires non fixées du reste par un règlement intérieur. Ainsi, cette plateforme fait noter qu’elle considère la tentative d’exclusion comme un pétard mouillé et un coup d’épée dans l’eau. Enfin, elle informe l’opinion que l’Honorable Jean-Pierre Lisanga Bonganga, Coordonateur de la CAT est désigné Chef de file du courant tshisekediste au sein du Rassop et que dès ce mardi, un conclave sera ouvert pour réfléchir sur les enjeux de l’heure. Ci-dessous, veuillez lire l’intégralité de cette communication.



RASSEMBLEMENT

COURANT TSHISEKEDISTE

COALITION DES ALLIEES DU PRESIDENT TSHISEKEDI

COMMUNIQUE DE PRESSE



En date du 13 avril 2017, la coalition des alliés du président Etienne Tshisekedi s’est réunie sous la direction de son coordonateur, l’Honorable Jean-Pierre Lisanga Bonganga. A l’issue de cette réunion, la CAT a réitéré la création du courant tshisekediste en vue de faire le contre poids à une certaine tendance hégémoniste.



La CAT a été surprise par une déclaration faite par un de ses membres faisant état de l’exclusion de son coordonateur.

A ce sujet, nous tenons à faire la mise au point suivante :

Aucun membre pris individuellement ne peut s’arroger le pouvoir ni le droit d’exclure un autre, car au sein de la CAT les décisions sont toujours prises collégialement par tous les présidents des partis politiques et les personnalités qui composent celle-ci ;
La CAT relève que le RASSOP est depuis la conférence de Genval une méga structure composée de plusieurs plateformes car dépourvu des structures adéquates pour se prévaloir des règles disciplinaires.
La CAT ne se laissera pas distraire par cette tentative maladroite de déboulement de la composante CAT au sien du Rassop. Nous tenons à rappeler également que la pratique de découlement des parties politiques reprochés aux autres, interdite dans l’accord du 31 décembre 2016 ne doit pas élire domicile du Rassop.
La CAT considère cette démarche comme un pétard mouillé et un coup d’épée dans l’eau et informe l’opinion que l’Honorable Jean-Pierre Lisanga Bonganga, Coordonateur de la CAT est désigné Chef de file du courant tshisekediste au sein du Rassop.
Enfin, la CAT informe qu’elle convoque un conclave dès ce mardi 17 avril 2017 pour fixer l’opinion sur les questions de l’heure
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top