Liens commerciaux
           

0
L’attaque mercredi 17 mai 2017 contre la prison de Makala (Kinshasa) est venue de l’extérieur selon Fidel Mpayi, bourgmestre de la commune de Selembao. L’autorité communale signale que deux officiers de forces de l’ordre ont été tués lors de l’attaque qui a occasionné l’évasion de centaines des prisonniers. Le numéro un de la juridiction de Selembao a, en outre ajouté dans une interview ce jeudi 18 mai 2017 à ACTUALITE.CD que 179 évadés ont déjà été récupérés par les forces de l’ordre.

Avez-vous déjà un bilan partiel ?

Personne ne saura vous donner le nombre exact des évadés. Donc nous estimons qu’il y a eu beaucoup de prisonniers qui se sont évadés. Ils sont nombreux. Mais jusque-là, on a pu récupérer 179.

Et qu’en est-il des pertes matérielles et en vie humaine?

A l’intérieur, le bureau administratif a été bousillé. On a brûlé des véhicules des particuliers qui étaient aux alentours. Il y a 33 véhicules qui ont été calcinés.

L’attaque est-elle venue de l’extérieur ou de l’intérieur de la prison ?

L’attaque est venue de l’extérieur. C’est exécuté par le Bundu dia Kongo. C’est comme ça qu’ils ont tué le major qui était-là et un capitaine. Il y a deux personnes dans les forces de l’ordre qui ont décédé.

Quelle est l’attitude de la population dans votre commune ?

La population est vigilante. Elle sait que si ces évadés ne sont pas retournés en prison, nous risquons de connaître une insécurité.

Stanys Bujakera
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top