Liens commerciaux
           

0


Alors que certaines langues dénoncent la “violation” de l’arrangement particulier après la publication de 58 membres du gouvernement Tshibala au lieu de 54 tels que préconisés par l’accord du 31 décembre, Alain Atundu, porte parole de la Majorité présidentielle ne voit pas les choses de cette manière.




D’après lui, le premier ministre et le président de la République se sont entendus sur la taille de 58 membres pour ce gouvernement en vue de répondre au besoin de l’inclusivité. Une disposition qui, selon lui, figure dans l’arrangement particulier.




«Ce n’est pas contraire aux dispositions de l’arrangement particulier. Celles-ci stipulent que nonobstant les tractations et autres, le nombre sera de 54 membres si le président et le premier ministre ne s’attendent pas. Au cas contraire, le président et le premier ministre peuvent s’entendre pour soit aller au-delà, soit aller en dessous de 54», a dit Atundu dans une interview accordée à ACTUALITE.CD.




La Majorité présidentielle a par ailleurs promis son soutien à ce gouvernement qu’il qualifie de « large union nationale ».




«Bien entendu, c’est notre gouvernement parce que nous avons des membres à l’intérieur», a-t-il dit.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top