Liens commerciaux
           

0
Le blocus du siège du parti du sphinx se poursuit. Ces dernières heures, l’envoyé spécial et l’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne s’en sont rendus compte et ce, à leurs dépens.

Selon certaines sources proches du Rassemblement, les diplomates allemands venaient de terminer une réunion avec les membres cette plateforme et tenaient à s’enquérir de la situation au siège de l’UDPS.
Malheureusement, les éléments de la police trouvés sur place vont leur refuser l’accès.

Ni, leurs qualités, moins encore leurs fonction n’y changerons quelque chose, les policiers affirmant qu’ils ont reçu pour ordre de ne laisser passer personne.

Ce qui était jusqu’ici une affaire interne, risque d’avoir des conséquences fâcheuses sur la diplomatie de la RDC, compte tenu du traitement réservé aux diplomates allemands.

Pendant ce temps, Jean Marc Kabund-a-Kabund et d’autres militants restent toujours encerclés par la police.

Cet épisode n’est pas sans rappeler le blocus imposé à feu Étienne Tshisekedi de son vivant au lendemain des élections contestées de 2011.
Il a fallu la décrispation décidée aux Concertations Nationales en 2013 pour voir le Sphinx retrouver sa liberté de venir et daller.

Apres l’échec de l’arrangement particulier, le régime Kabila montre bien à l’UDPS et à son Secrétaire général séquestré que c’est lui le patron.

Zabulon Kafubu
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top