Liens commerciaux

0
Le Président du parti politique UNANA, Willy Mishiki, a non seulement annoncé le report de l’arrivée de la dépouille d’Étienne Tshisekedi, initialement prévu le 12 mai dernier mais aussi révélé que le leader du Rassemblement serait inhumé non pas au siège de l’UDPS, plutôt au cimetière de la GOMBE où le gouvernement provincial a suspendu les travaux de la construction du mausolée.

Dans une interview accordée mercredi 10 avril à POLITICO.CD, Willy Mishiki affirme avoir été surpris par les énormes contradictions entre ses propos et le programme rendu public par Félix Tshisekedi et Jean- Marc Kabund, respectivement fils du défunt et Secrétaire général de son parti.

En effet, l’opposant congolais a annoncé avoir « depuis le mardi 09 mai annulé la réservation de la délégation qui devait accompagner la dépouille d’Étienne Tshisekedi pour la simple raison que le caveau où devait reposer le Sphinx de Limete avait connu un grand retard faute de moyens que devait disponibilité l’hôtel de ville de Kinshasa. »



Par ailleurs, l’ancien vice-minsitre de l’Energie a fustigé le gouverneur de la ville de Kinshasa au sujet du report, mais aussi du retard pris dans l’aménagement de la sépulture au cimetière de la Gombe.

« Le caveau qui est situé à côté du cimetière de la Gombe n’est construit qu’à hauteur de cinquante pour cent en dépit des assurances que l’hôtel de ville nous a donné lors de notre dernière réunion du 17 mai. »

L’ancien cadre de l’UDPS n’est pas reconnu par la famille d’Étienne Tshisekedi comme organisateur de ses funérailles, ni auprès du parti de l’opposition. Malgré cela, il affirme vouloir « poursuivre sa démarche. »
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top