Liens commerciaux
           

0

Le rêve des milliers de Kinois de s’installer aux Etats-Unis, via DV Lottery, s’est révélé une illusion perdue. Depuis la publication des résultats de la session 2018 de ce concours, des cybercafés de Kinshasa offrent une ambiance de deuil. En tout cas, l’effervescence observée pendant la période d’inscription en décembre dernier, a cédé la place à la morosité. Preuve que la chance n’a pas du tout souri à ces nombreux Kinois, candidats à l’immigration vers le pays de Donald Trump.

Faces renfrognées, des dizaines de personnes attendent d’être fixés sur leur sort, devant un cybercafé, place 11ème rue Limete industriel. Pas la moindre bousculade ! Néanmoins, on lit de l’impatience sur des visages traversés de rides. Comme dans un cabinet médical, l’entrée est à tour de rôle. Mais, personne n’ose révéler son sort au sortir de la salle des machines.
Au troisième jour de la publication des résultats, hier mercredi 9 mai, l’ambiance ressemble à celle du premier jour. Toujours pas de réussite. Interrogé, un agent employé dudit cybercafé a préféré se taire, sous prétexte du fameux secret professionnel.
Devant les cybercafés de la très symbolique Place Victoire, l’ambiance est la même. Pas le moindre cri en signe de victoire. Peut-on insinuer qu’il y en a qui ont gagné la DV Lottery, mais qui, au nom du mythe de la discrétion africaine, préfèrent fêter en famille, loin du regard des " sorciers " ? En tout cas, personne ne le dit.
Quoi que l’on dise, la constance est nette. Tout est interprété à la sagesse de la parabole du festin nuptial : " Beaucoup d’appelés, mais peu d’élus (Mtt. 22, 1-14) ".

LA MAGIE DU HASARD
La DV Lottery est un jeu de hasard. Lancée depuis le 4 octobre 2016, l’édition DV Lottery 2018, prévoyait 5000 visas pour les Congolais de la RD Congo et requérait de récentes photos d’entrée. "Une de nouvellesrègles de la DV Lottery 2018 reposait sur les photos d’entrée qui ne doivent pas être déjà utilisées et datant de plus de six mois", avait précisé le vice-consul à l’ambassade des Unis en RD Congo, Brian Mc Kean, lors d’une conférence de presse mercredi 12octobre au Centre culturel américain à Kinshasa.
" L’ambassade n’est en contact avec aucun cybercafé dans la ville de Kinshasa pour favoriser les candidats à l’immigration. D’ailleurs, la sélection des gagnants se fait par une ma machine ", avait précisé Brian Mc Kean, soulignant que DV Lottery ne prenait en charge aucun frais engagé. C’est tout comprendre. Hélas !
A en juger par le comportement des immigrants potentiels devant la plupart des cybercafés de Kinshasa, on a l’impression que de nombreux candidats inscrits ignoraient que la DV Lottery était et reste essentiellement un jeu de hasard. Et donc, la chance de réussir est moindre. Grevisse KABREL

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top