Liens commerciaux

0


Selon une note interne datée du 2 avril 2017 et publiée ce jeudi par Paris Match, Kalev Mutond, chef de l’Agence nationale de renseignement (ANR) a ordonné aux ministres du gouvernement d’enquêter sur la situation fiscale de toutes les entreprises liées de près ou de loin à Moïse Katumbi.



Parmi ces sociétés, relate le média français, figure la célèbre Mining Company of Katanga, dont l’opposant congolais avait démissionné après son élection au poste de gouverneur de la province du Katanga en 2007, avant de la vendre au groupe français Necotrans en 2015.




Les Etats-Unis ont sanctionné l’année dernière le chef des renseignements congolais, lui reprochant d’avoir ordonné la surveillance de l’opposition, soutenu la neutralisation des manifestations d’opposition et des arrestations et détentions extrajudiciaires d’opposants, dont beaucoup auraient été torturés.


 Le chef de l’Agence de renseignement est aussi mis en cause dans de l’exportation illégale de minéraux, affirme le Trésor américain.Si le gouvernement a le droit d’enquêter sur des opérateurs privés, un ordre venant du Chef des renseignements à l’endroit des ministres viole quant à lui les lois de la République démocratique du Congo
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top