Liens commerciaux

0


Les habitants de plusieurs localités dans le territoire de Miabi (Kasaï-Oriental) abandonnent leurs villages, depuis quatre jours, suite aux combats entre les FARDC et les miliciens Kamuina Nsapu. Des familles entières se ruent vers Mbuji-Mayi ou Tshilundu Merode, pour se mettre à l’abri de ces affrontements (source ?).

Tout est parti des affrontements, jeudi dernier, entre les militaires et des miliciens.

Deux assaillants ont été abattus sur place et d’autres se sont réfugiés en forêt, où ils sont poursuivis par les militaires.

Le vendredi dernier, un renfort de militaires est venu de Mbuji-Mayi pour tenter de maitriser la situation sécuritaire.

Ces soldats de l’armée sont passés jusqu’à la localité de Miketa, dans le secteur de Kakangayi, où est censé se trouver le quartier général de miliciens d’un certain général autoproclamé Tshibunda.

Des sources concordantes renseignant que ces miliciens incendient des maisons dans les localités de Bena Nsamba, Mbombo, Dipongu, et Kansenga.

Sans préciser, les mêmes sources renseignent que ces miliciens ont causé des pertes en vies humaines.




Depuis vendredi dernier, des camions remplis de militaires font de navettes entre les localités de Boya et Miketa, jusqu’à la rivière Lubi, où se serait retranché le chef de la milice et ses éléments.

Au retour, ces véhicules de transport de troupe sont vus remplis de biens divers, dont des chèvres, indiquent des témoins.

Le ministre provincial près le gouverneur du Kasaï-Oriental a promis de réagir à ce sujet dans les heures qui suivent.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top