Liens commerciaux
           

0



* Les Kinois invités à dénoncer les fugitifs auprès des forces de l’ordre.

C’est aux premières heures du 20ème anniversaire de ’’la libération du Congo’’ par les troupes de Mzee Laurent-Désiré Kabila que des membres du mouvement politico-religieux Bundu dia Mayala ont décidé de libérer leur leader et, avec lui, un bon nombre des détenus du Centre pénitencier de rééducation de Kinshasa, dans la commune de Selembao. Alertée, la Police nationale congolaise (PNC) a tenu à confirmerces faits, à travers un communiqué de presse diffusé hier mercredi.

Dans ce communiqué officiel portant la signature du Colonel Mwanamputu, le porte-parole, la Police nationale signale ’’qu’aux environs de 4h30’ de ce mercredi 17 mai 2017, les adeptes et insurgés du mouvement politico-religieux Bundu dia Mayala ont attaqué le centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa, d’où ils ont organisé l’évasion de M. Zacharie Badiengila, dit Ne Muanda N’Semi’’.
"A sa suite, poursuit le communiqué,plusieurs prisonniers dangereux et auteurs de crimes crapuleux se sont volatilisés dans la nature".Ce qui présage, sans doute, la recrudescence de l’insécurité dans plusieurs coins et recoins de la ville de Kinshasa à dater de ce jour.

GARE AUX FUGITIFS EN CAVALE
Les fugitifs en cavale s’étant disséminés dans la population, la Police appelle à la vigilance et sollicite l’étroite collaboration des Kinois avec les forces de l’ordre. "A cet effet, un appel à collaboration est lancé à l’endroit des valeureux Kinois et Kinoises pour dénoncer tous ces criminels et évadés qui se cacheraient dans les différents quartiers de la ville Province de Kinshasa et à signaler leur présence aux forces de l’ordre et de sécurité", indique le colonel Mwanamputu dans son communiqué.
"La Police Nationale, conclut-il, compte énormément sur la collaboration de la population pour éviter la recrudescence de la criminalité dans les prochains jours". Ci-dessous l’intégralité du communiqué. FDA

COMMUNIQUE OFFICIEL DE LA PNC

La Police nationale congolaise porte à la connaissance de la population kinoise qu’aux environs de 4h30’ de ce mercredi 17 mai 2017, les adeptes et insurgés du mouvement politico religieux Bundu dia Mayala ont attaqué le centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa, d’où ils ont organisé l’évasion de Mr Zacharie Badiengila dit Ne Muanda N’Semi. A sa suite, plusieurs prisonniers dangereux et auteurs de crimes crapuleux se sont volatilisés dans la nature.
A cet effet, un appel à collaboration est lancé à l’endroit des valeureux Kinois et Kinoises pour dénoncer tous ces criminels et évadés qui se cacheraient dans les différents quartiers de la ville Province de Kinshasa et à signaler de leur présence aux forces de l’ordre et de sécurité.
La Police Nationale compte énormément sur la collaboration de la population pour éviter la recrudescence de la criminalité dans les prochains jours.
Fait à Kinshasa, le 17 mai 2017.
Colonel Mwanamputu
Porte-Parole.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top