Liens commerciaux

0
Dans un communiqué parvenu à POLITICO.CD ce vendredi, la secte politico-mystico-religieux Bundu dia Kongo revendique les évasions à l’ex-prison de Makala et à celle de Kasanglu, promettant de « frapper encore ».Arrêté le 03 mars 2017 par les forces de police dans sa résidence à l’ouest de Kinshasa, dans la commune de Ngaliema, le député national, de son vrai nom Zacharie Badiengila, alias Ne Muanda Nsemi, président du mouvement politico-religieux Bundu dia Mayala (branche politique de la secte Bundu dia Kongo), a été transféré le lendemain à la Prison Centrale de Makala, alors qu’il bénéficiait d’une immunité parlementaire.

Ce que semble désapprouver son mouvement, justifiant et revendiquant sa « libération » de la prison de Makala le 17 mai à Kinshasa, dans ce communiqué non authentifié parvenu à POLITICO.CD ce vendredi.

« Chers congolais, je vous avais prévenu depuis le 2 mai dans une journée de réflexion organisée par le BDK dans l’une de résidence de notre chef spirituel que le grand maître Ne Muanda Nsemi devrait être assigné en résidence surveillée sur instruction du procureur« , explique le communiqué signé par Romain Nkazi, un de ses collaborateurs.« Vu que cela ne s’exécutait pas, voilà les chérubins et ancêtres Ne Kongo ont préféré libérer le grand kisimbi et nos adeptes. Partout où sont nos adeptes sont incarcérés, nous les libérerons sans inquiétude et ce n’est que le début pour les prisons. La prison de Makala et Kasangulu sont les résultats de notre lutte en ce moment. Nous avons promis de frapper, et c est le début de nos frappes qui viennent de débuter par l ouverture des portes de prison« , ajoute-t-il.

Le mouvement promet d’autres actions, notamment une « libération totale » du pays pour le 30 juin, anniversaire de l’indépendance en République démocratique du Congo. « Retenez que notre dernière frappe après les prisons c’est le palais de la Nation où le dispositif sécuritaire est semblable à Makala. Après la date historique du 17 mai de libération des prisonniers, le 30 juin sera la libération de la RDC de la dictature (…)« , conclut ce communiqué.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top