Liens commerciaux
           

0


Pour le dernier jour de la deuxième retraite des partenaires électoraux organisée par Open Society Initiative for Southern Africa (OSISA), les membres de la Société civile venus de plusieurs provinces de la RDC ont plaidé à l’unanimité pour la tenue des élections dans le délai prévu conformément à l’accord du 31 décembre 2016.

«Rien ne peut justifier qu’on organise pas les élections en 2017. Le peuple veut des élections. Parce qu’on ne peut pas aller des conciliabules en conciliabules. Il faudrait qu’en un moment donné on se décide pour qu’on puisse renouveler la classe politique, favoriser l’alternance. Et cette alternance va passer par le souverain primaire qui doit décider de qui il veut mettre dans telle ou telle place. Alors il ne faudra pas que ce soit une affaire d’un groupe des politiciens. Nous tous nous sommes des Congolais. Il faut que le pays aille de l’avant dans un processus apaisé. Qu’il y ait des élections crédibles et transparentes à l’instar des autres pays », a expliqué Alexis Ndale Mbuzi, membre de la Société civile et co-signataire de l’épilogue issu de ce forum sur les enjeux électoraux en RDC.

Réunis à l’Hôtel Meriba à Kinshasa, les participants ont réfléchi sur la problématique du processus électoral afin d’aider notamment la commission électorale (CENI) à réussir sa mission, celle d’organiser les élections transparentes dans le délai.
Ce forum, ouvert depuis le lundi 9 mai 2017, s’est clôturé ce mercredi mai 2017 après la présentation du rapport de l’activité à tous les membres ayant pris part.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top