Liens commerciaux
           

0
Kalev Mutond, administrateur général de l’Agence Nationale de Renseignement, aurait ordonné une enquête fiscale sur toutes les entreprises liées, de loin comme de près, à Moïse Katumbi. C’est ce que révèle le site du magazine français Paris Match, ce jeudi 11 mai 2017.

Selon le site du magazine qui affirme être entré en possession des documents confidentiels, une note interne du chef de l’ANR, datée du 2 avril 2017, aurait ordonné aux ministres du gouvernement d’enquêter sur la situation fiscale de toutes les entreprises liées, de près ou de loin, à Moïse Katumbi.

Parmi ces société, Paris Match cite la Mining Company of Katanga, une entreprise spécialisée dans les services logistiques et le génie civil dans le secteur minier, dont Katumbi avait démissionné après son élection au poste de gouverneur de la province du Katanga en 2007, avant de la vendre au groupe français Necotrans en 2015.

Depuis son départ de la Majorité présidentielle et l’annonce de sa décision de se porter candidat à la prochaine élection présidentielle, Moïse Katumbi fait l’objet des poursuites dans plusieurs dossiers judiciaires dont celui de recrutement des mercenaires et celui qui l’oppose au Grec Stoupis pour lequel il a été condamné à 3 ans de prison.

Selon une enquête menée par la commission épiscopale ad hoc sur la décrispation politique (CEDP), mise en place en marge du dialogue sous les bons offices de la CENCO, il a été recommandé le retour en homme libre de l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga, le procès ayant condamné sa condamnation n’était moins qu’une mascarade.

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top