Liens commerciaux

0
Alors que le président Joseph Kabila a écrit aux différentes parties prenantes de l’accord du 31 décembre, leur demandant de lui fournir leurs listes des candidats au CNSA, la coalition des signataires de l’accord de la Cité de l’UA réitère sa candidature à la présidence de cette structure. Vital Kamerhe est candidat à la présidence du Conseil national pour le suivi de l’accord et du processus électoral (CNSA), c’est ce qu’a confirmé Jolino Makelele. Interrogé par la radio Top Congo, le Porte-parole de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) justifie cette candidature, en expliquant que la MP, le Rassemblement et la Société civile ne sont pas candidats.

« Puisque (…) la Présidence de la République est restée entre les mains de Majorité présidentielle, le gouvernement entre les mains de l’opposition aile Rassemblement, la société civile elle-même ne revendiquant pas ce poste, je pense qu’il est normal que l’opposition signataire de l’accord de l’UA puisse postuler », argumente M. Makelele.

Vital Kamerhe doit cependant croiser le fer avec le Mouvement de Libération du Congo (MLC) qui est à la tête du Front pour le Respect de la Constitution (FRC), ainsi que la dissidence du Rassemblement dirigée par Joseph Olenghankoy.



Jolino Makelele promet en outre que les signataires de l’accord de la Cité de l’UA vont déposer leur liste des candidats délégués au CNSA « d’ici le lundi« , comme l’exige le président Joseph Kabila; à qui l’arrangement particulier signé le 27 avril à Kinshasa donne le pouvoir de choisir le président de cette institution de supervision du processus électoral.
politico.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top