Liens commerciaux

0



L’ex-otage a été remis à l’ambassadeur français à Kinshasa Alain Rémy, lundi 29 mai, au ministère de l'Intérieur. Philippe est arrivé dans la capitale congolaise en début d'après-midi, il a été accueilli par Basile Olongo, vice-ministre de l'Intérieur à l'aérodrome de Ndolo.


Visiblement marqué par plusieurs semaines passées en captivité, l'ex-otage français est arrivé dans la salle, soutenu par un infirmier congolais. Aucune déclaration de Philippe durant la brève cérémonie.


Le rôle des autorités congolaises dans la libération du Français a été souligné par le vice-ministre de l'Intérieur. Le président Kabila a donné des instructions pour que les otages soient libérés sains et saufs, a affirmé Basile Olongo. « C’était tout un fardeau sur la République démocratique du Congo. »


Y a-t-il eu remise de rançon ? « Ce sont vraiment plusieurs stratégies qui ont été mises en place. Plusieurs moyens qui ont été mis en place pour qu’on arrive aujourd’hui à récupérer l’otage », a-t-il déclaré.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top