Liens commerciaux

0
Washington, la capitale administratives des Etats-Unis a accueilli une réunion importante du Groupe de contact international sur les Grands Lacs le lundi, organisée par le Département d’Etat américain.La réunion a été consacrée à l’analyse de la situation politique en République démocratique du Congo
(RDC) et au Burundi, rapporte des sources concordantes. Selon nos confrères d’Angop, aucun représentant des autorités congolaises n’a pris part à cette « réunion », qui a connu également la participation des envoyés spéciaux dans les Grands Lacs des États-Unis, Royaume-Uni, France, Allemagne et en Belgique.

La liste des participants comprend également les Pays-Bas, la Suède, le Danemark, les envoyés de
Nations Unies, Union européenne, l’Union africaine et l’Organisation internationale de la Francophonie.

L’Angola est le seul l’Etat africain invité à assister à cette réunion « La participation de l’Angola à cette réunion de haut niveau sur la RDC et le Burundi, permettra mieux comprendre la pensée de la nouvelle direction politique des États-Unis, en Europe et Nations Unies », renseigne le média angolais, qui cite des notes du ministère des Affaires étrangères de son pays.


POLITICO.CD
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top