Liens commerciaux
           

0

Un finaliste des humanités s’est pendu il y a quelques jours au quartier Sangamamba, dans la commune de Ngaliema. Agé de 19 ans, ce jeune homme, connu sous le prénom de Romilius, s’est donné la mort à la veille des épreuves de dissertation, renseignent ses proches.

Selon le récit des voisins, l’élève finaliste se serait mis la corde au cou pour avoir mal utilisé les fonds que lui avait remis son père pour payer les frais d’accès à la dissertation. « Romilius a juste utilisé les 32.000 Fc exigés par les autorités scolaires pour aller jouer au Paris foot. Espérant trouver d’autres frais subsidiaires pour rembourser le montant consommé, il n’en a plus eu l’occasion, jusqu’au moment où son père a appris la supercherie », commente un des témoins abordés.
Mort et désolation
Redoutant la furie de son père, Romilius n’a pas trouvé mieux que de se résigner, en allant se pendre. Avant même de le voir sur son trajectoire, le jeune finaliste des humanités est allé se positionner derrière la résidence familiale, à Sangamamba, où il a vite ajusté la corde, dont il s’est, par après, servi pour se pendre.
Quand les proches de famille et les voisins se sont rendus dans la résidence, ils ont tous plongé dans l’émoi en voyant la scène macabre : le corps sans vie de Romilius, gisant entre terre et ciel. Par Bénédicte NTUMBA, Sous la coordination de Yves KALIKAT
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top