Liens commerciaux
           

0
Le ministre de l’intérieur vient de visiter la prison de Makala. Emmanuel Shadari annonce une réunion du conseil de sécurité dans les prochains instants pour évaluer la situation. Les autorités congolaises sont mobilisées après l’attaque dont a fait l’objet la prison centrale de Kinshasa ce mercredi aux petites heures du matin.

Selon le ministre de la justice, une cinquantaine de détenus parmi lesquels le chef spirituel de Bundu dia Kongo Ne Mwanda Nsemi se sont évadés. Une version confirmée par une personne qui se présente comme un ex prisonnier de Makala interrogée par Top Congo Fm.

Thambwe Mwamba rassure par ailleurs qu’en dehors de Ne Mwanda Nsemi, le reste des prisonniers « emblématiques » sont dans leurs cellules.

En effet, hors-mi Ne Mwanda Nsemi, la prison de Makala regorge plusieurs prisonniers politiques et militaires. Les plus connus sont le député Franck Diongo, le bâtonnier Jean Claude Muyambo ou encore le groupe du Colonel Eddy Kapend, condamné à la suite de l’assassinant de Laurent Désiré Kabila.

Hasard du calendrier, cette attaque intervient le jour d’anniversaire de l’entrée des troupes de l’ancien chef de l’État à Kinshasa.

cas-info.ca
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top