Liens commerciaux

0
A Bruxelles depuis plusieurs jours, le ministre congolais aurait une interdiction de quitter le territoire belge, après l’ouverture d’une enquête à son encontre, pour crime contre l’humanité.


La justice belge a ouvert une enquête contre l’actuel ministre congolais de la Justice et garde des sceaux, Alexis Thambwe Mwamba, suite à une plainte déposée par plusieurs familles de victimes de ce qui peut être regardé comme un acte terroriste perpétré en 1998 par la rébellion du Rassemblement des Congolais pour la Démocratie (RCD).


De Bruxelles où se trouve, le ministre congolais aurait été interdit de quitter le territoire de l’ancienne puissance coloniale. C’est en tout cas ce que rapportent des sources indépendantes et concordantes.
Joint au téléphone par POLITICO.CD, le Parquet du Procureur du Roi francophone de Bruxelles, qui reconnaît l’existence de la plainte contre M. Thambwe, a cependant refusé de démentir ni de confirmer l’information.


« En ce qui concerne ce dossier, le Parquet se refuse à tout commentaire à la presse« , a dit le responsable du service de presse à POLITICO.CD. « Désolé, je ne peux pas non plus dire quoi que ce soit au sujet de cette information [Ndlr: de l’interdiction de sortie du ministre Thambwe]« , ajoute-t-il.
Les autorités congolaises ont toutes aussi refusé de commenter l’information, tout comme le ministère belge des Affaires étrangères, joint également au téléphone ce mercredi.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top